Section 02 : Perspectives d’avenir…

 

(6) Qui peut transformer ma vie ?

(7) Peur du lendemain ?

(8) Un retour tant attendu !

(9) Un endroit si merveilleux ?

(10) Identification d’une époque ?

 

6eme ÉTAPE :

 

 

 

 

QUI PEUT TRANSFORMER MA VIE ?

 

 

Après avoir vécu la majeure partie de sa vie comme bouddhiste, un vieillard de Singapour, devenu chrétien, eut à répondre à cette question : « Monsieur Lim, quelle différence y a t-il entre un chrétien et un bouddhiste ? »

« C’est simple, » répondit-il. « Depuis que j’ai trouvé Jésus comme mon Sauveur personnel, j’ai une grande paix dans le cœur. »

C’est ce qui arrive quand Christ occupe le centre de notre vie. « À celui qui est ferme dans ses sentiments, tu assures la paix, la paix parce qu’il se confie en toi. » – Ésaïe 26 : 3 (À moins d’avis contraire, tous les versets sont tirés de la Version Louis Second.)

La vie chrétienne mène à la paix parfaite, un sens parfait de sécurité et de bien-être. Cela ne vient pas de nous-même, mais par une puissance venant de Dieu : le Saint-Esprit. Ceux qui ont fait cette découverte ont trouvé le seul moyen d’avoir une seconde chance à la vie : Jésus !

-

1. QUE SIGNIFIE « ÊTRE SAUVÉ » ?

La plupart des gens ont un objectif majeur : rester en vie. L’énergie dépensée  à protéger sa vie malgré tout, les empêche de réaliser une chose plus importante encore :

la réalité d’une vie éternelle.

 

Chacun est invité à accepter l’offre de Jésus « …afin que quiconque croit en lui ait la vie éternelle. » – Jean 3 : 15. Le refus de cette offre fait de l’homme un mort-vivant :

« VOUS ÉTIEZ MORTS PAR VOS OFFENSES ET PAR VOS PÉCHÉS, dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde,… » -Éphésiens 2 : 1.

Satan exerce une réelle influence sur notre conduite et nous entraîne vers une spirale descendante de dérives et de désobéissance. Mais la merveilleuse vérité de l’Évangile c’est que Dieu nous aime et veut nous soustraite à cette spirale, car il sait que nous n’en avons pas le pouvoir en nous-même. Jésus dit : « Sans moi, vous ne pouvez rien faire. »

« Mais Dieu qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés, NOUS qui ÉTIONS MORTS PAR NOS OFFENSES, NOUS A RENDUS À LA VIE AVEC CHRIST… afin de montrer l’infinie richesse de sa grâce, par sa bonté envers nous en Jésus-Christ. » – Éphésiens 2 : 4-7.

Dieu nous a aimés quand il n’y avait rien d’aimable en nous. Sa bonté créa en nous une vie nouvelle en Christ. Nous ne pouvons pas nous changer, mais Dieu le peut. Quand nous venons à lui par la foi et la soumission, il nous fait don d’une seconde chance à la vie.

-

2. DE QUOI AVONS-NOUS BESOIN D’ÊTRE SAUVÉS

(1) Nous avons tous besoin d’être sauvés du péché.
« Tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu. » – Romains 3 : 23.

Dans notre monde moderne, le mot « péché  » fait sourire et n’est pas pris au sérieux. Pourquoi ? Parce-que notre société laïque se garde bien d’utiliser un mot à connotation religieuse. Pour elle, les crimes, les vols et les mauvais comportements sont des délits ou des infractions à la loi. Ils ne concernent que certaines personnes.

 

Mais Dieu affirme que « Tous ont péché. » Telle est la condition humaine. Rappelons que tous « les péchés » sont la conséquence « du péché », celui qui consiste à ne pas rechercher la présence du divin créateur. Ne voulant plus de Dieu comme souverain, Le péché d’Adam et Eve fut le choix orgueilleux de l’autonomie.

En obéissant au serpent-Satan, ils ont fait de lui, malgré eux, leur nouveau souverain. L’humain n’est donc pas autonome. Il est tiraillé par des puissances maléfiques en permanence. Dieu nous appelle à la vraie liberté qui consiste avant tout à lui faire confiance. C’est la foi.

(2) Nous avons besoin d’être sauvés d’une mauvaise relation avec Dieu.

« Vos crimes mettent une séparation entre vous et votre Dieu; vos péchés vous cachent sa face. » – Ésaïe 59 : 2.

 

 

Les péchés non pardonnés brisent notre relation avec Dieu. Christ est venu pour restaurer notre confiance en Dieu, car Satan l’avait ternie. Sans l’influence divine dans nos cœurs nous ne pouvons rien faire de bon.

L’homme ne peut aimer par lui-même car seul dieu est Amour et dieu seul peut nous imprégner de cet amour pour que nous puissions aimer les autres.

Le « péché » est donc le refus de dépendre chaque jour de la seule source d’amour qui existe : Dieu.

C’est le triste héritage laissé par nos premiers parents. Par nous-même, il nous est impossible de nous en soustraire. Seul Dieu peut le faire, à la condition que nous le désirions. Nous avons vu dans la leçon précédente que Jésus est le « pont » qui nous conduit au père.

(3) Nous avons besoin d’être sauvés de la mort éternelle, qui est la conséquence du péché.

« …Par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et ainsi la mort s’est étendue sur tous les hommes parce que tous ont péché. » – Romains 5 : 12.

La mort n’est pas la punition d’un dieu impitoyable, elle est la conséquence de la séparation de l’homme et de son créateur.

Si vous décidez de ne plus aller à une station-service pour faire le plein de votre voiture, après quelques centaines de kilomètres votre véhicule  va « mourir » quelque part au bord d’une route. Séparé de Dieu, l’homme ne peut vivre éternellement, car Dieu est la seule source de vie.

(4) Nous avons besoin d’être sauvés d’une vie pécheresse malheureuse et vide.

Pour le pécheur, la vie est un cul-de-sac. Celui qui ne veut pas de Dieu doit affronter la mort avec les poids de l’insatisfaction, de la culpabilité, de l’angoisse. De lui-même, il ne désire pas vivre une éternité dans ses conditions.

 

 

(5) Nous avons besoin d’être sauvés d’un monde pécheur.

Nous avons besoin d’être délivrés d’un monde plein de méchancetés et de ses conséquences, à savoir : la misère, le chagrin, la solitude, la guerre, la dictature, l’injustice, la maladie et la mort !


3. QUI PEUT NOUS SAUVER ?
 
Seul Jésus peut nous sauver.

(1) Jésus peut nous délivrer de notre condition humaine.

« Tu lui donneras le nom de Jésus; c’est lui qui sauvera le peuple de ses péchés. » – Matthieu 1 : 21 

Un hindou dit à son ami chrétien, « j’ai trouvé bien des choses de l’hindouisme qui ne figurent pas dans le christianisme, mais il y a un point du christianisme qui manque à l’hindouisme : c’est un Sauveur. »

(2) Jésus peut nous sauver d’une relation avec Dieu qui laisse à désirer.

« Vous étiez séparés de Dieu, sans espoir et sans Dieu dans le monde. Mais maintenant en Jésus-Christ, vous qui étiez jadis éloignés, vous avez été rapprochés par le sang de Christ. » – Éphésiens 2 : 12, 13.

Jésus est l’Ami parfait avec lequel nous devons entretenir de bonnes relations. Il aime faire ressortir ce qu’il y a de meilleur en nous. Par le don de la vie de Christ, notre vie de péché est pardonnée, et chaque jour Dieu nous accepte, nous fait triompher de l’égoïsme et nous donne sa vie parfaite.

Nous savons qu’il sera là pour nous accueillir chaque fois que nous tombons. En retour, notre amour pour lui produit le désir de vivre de façon à lui plaire. Jésus a dit « celui qui m’a vu a vu le père. »le cœur de jésus a reflété ici-bas le cœur de Dieu le père. Plus de doute : le père est pleinement amour ! N’oublions jamais que Satan est l’auteur du mensonge et du doute envers l’amour de dieu.

« Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, quand nous étions encore pécheurs, Christ est mort pour nous. » – Romains 5 : 8.

(3) Jésus peut nous sauver de la mort éternelle qui est la conséquence du péché.

« Car le salaire du péché c’est la mort ; mais le don gratuit de Dieu c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur. » – Romains 6 : 23.

« Jésus est mort pour nous » à cause de son grand amour. Il mourut pour nous et souffrit à notre place toutes les conséquences du péché. La vie éternelle est un don merveilleux que nous ne méritons aucunement. Nous la devons à Christ qui est devenu pour nous le pont de la réconciliation avec le Père.

(4) Jésus peut nous sauver d’une vie d’égarement qui nous rend malheureux.

« Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. » – 2 Corinthiens 5 : 17.

Nous ne pouvons pas nous sauver nous-mêmes ou changer tout seuls notre nature,  pas plus qu’un lion ne peut décider de devenir un agneau (Romains 7 : 18). Le péché est tout simplement plus fort que notre volonté. Mais Dieu est capable de « nous fortifier puissamment par son Esprit dans l’homme intérieur. » Il cherche à remplacer nos mauvaises habitudes par ses qualités : l’amour, la joie, la paix, la bonté, la maîtrise de soi (Galates 5 : 22, 23).

Dieu vit sa vie en nous, et nous recevons la guérison spirituelle, la restauration et une nouvelle vie.

 

Harold Hughes pensait qu’il ne pourrait plus jamais changer. À maintes reprises, il avait essayé désespérément de cesser de boire. Il savait bien que sa bataille contre la bouteille avait causé dix années d’enfer à sa femme et à ses deux filles.

Un jour d’hiver, il entra dans le bain et pointa un revolver à sa bouche. Avant de tirer sur la gâchette, il pensa qu’il devait expliquer des choses à Dieu. Cette prière devint un long appel au secours.

Dieu intervint. Harold Hughes fit une promesse à Dieu et trouva la force spirituelle pour persévérer. Il cessa de boire et devint un père et un mari aimant et digne de confiance. Il fut élu sénateur aux États-Unis. Harold Hughes découvrit la plus grande puissance transformatrice au monde, à savoir Jésus-Christ.

(5) Jésus peut nous sauver d’un monde pécheur.
Les quatre prochaines études vous diront comment.

-

4. NOUS SOMMES SAUVÉS EN FAISANT TROIS CHOSES BIEN SIMPLES.

Première étape.Demandez à Dieu d’effacer le péché dans votre vie.

Que devons-nous faire pour nous défaire de notre vie d’égarement ?

« REPENTEZ-VOUS donc, et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés. » – Actes  3 : 19.

Qu’est-ce qui porte quelqu’un à se repentir, à changer de voie ?

« LA BONTÉ DE DIEU TE POUSSE À LA REPENTANCE. » - Romains 2 : 4

« VOTRE TRISTESSE VOUS A PORTÉS À LA REPENTANCE. » – 2 Corinthiens 7 : 9.

La repentance consiste tout simplement à regretter notre vie sans Dieu, puis à délaisser notre vie égocentrique, à ne plus vouloir nos mauvaises habitudes et attitudes. En découvrant combien Dieu est bon pour  nous, notre cœur s’attriste à  la mémoire de notre passé égoïste.

Lors de la prise de conscience que nos péchés blessent le cœur de Dieu, nait en nous le désir de changer et d’avoir des sentiments proches des siens, c’est la repentance.


 

COMMENT RECEVOIR LA VIE NOUVELLE DE CHRIST ?

1. Nous croyons en lui et nous le recevons comme Sauveur et Seigneur.
2. Nous établissons de bonnes relations avec lui.
(Un moment précis pour prier et lire la Bible est essentiel.)
3. Jésus interpelle notre esprit et agit pour remplacer nos mauvaises habitudes par ses bonnes qualités.

 


 

Quand nous recevons la nouvelle vie en Jésus, nous devrions, autant que possible, rectifier nos mauvaises actions (Ézéchiel 33 : 14-16).

Quelle est la part de Dieu dans le processus d’abandon de notre ancienne vie de péché ?

La repentance et le pardon sont tous deux des dons de Dieu. 

« Dieu l’a élevé par sa droite comme Prince et Sauveur pour DONNER… LA REPENTANCE et le PARDON DES PÉCHÉS.  » – Actes 5 : 31.

Et quand nous nous repentons, un Sauveur aimant pardonne nos péchés, nous en purifie, et les jette au fond de la mer.

« SI NOUS CONFESSONS nos péchés, IL EST FIDÈLE et juste pour NOUS LES PARDONNER ET pour NOUS PURIFIER de toute iniquité. » – 1 Jean 1 : 9 (voir Michée 7 : 18, 19).

Il n’y a pas de péché si terrible que le Sauveur qui mourut sur la croix du calvaire ne puisse pardonner.

Une personne qui croit en Jésus n’a qu’à lui demander son pardon. La mort de Christ pour nous ne peut nous pardonner, à moins que nous demandions pardon.

C’est triste de savoir que notre comportement a aidé à enfoncer les clous dans les pieds et les mains de Christ. Malgré tout, Jésus désire ardemment que nous acceptions son pardon et sa réconciliation.

Un jeune homme en fugue apprit que sa mère était sur le point de mourir. Cette nouvelle lui donna du remords parce qu’il n’avait plus de rapports avec elle. Il rentra en toute hâte à la maison, accourut à la chambre de sa mère et se jeta sur son lit. Il avait les yeux pleins de larmes quand il la supplia de lui pardonner.

Elle l’embrassa et lui dit à voix basse : « Mon fils, il y a longtemps que je t’aurais pardonné si seulement tu me l’avais demandé. »

Si vous vous êtes éloigné de Dieu, ou si vous ne le connaissez pas encore, pensez comment votre bon Père céleste vous attend les bras ouverts. Son plus cher désir est que vous acceptiez l’offre de son pardon. Jésus vous aime.

Il est mort pour vous. Il est toujours prêt à vous pardonner. Alors repentez-vous; confessez vos péchés et croyez tout simplement que Jésus vous pardonne. Faites-lui confiance et croyez en ses promesses.

2e étape.Recevez la vie nouvelle en Jésus

Pour recevoir la vie nouvelle en Jésus, vous n’avez qu’à croire que Jésus vous a sauvé. Acceptez le fait qu’il vous a pardonné et purifié de votre ancienne vie et qu’il vous a donné une vie entièrement nouvelle et transformée.

« À tous ceux qui… croient en son nom, il a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu. » – Jean 1 : 12.

En tant qu’enfant de Dieu, vous avez « le droit » de recevoir une vie nouvelle en Jésus. Comme nous l’avons dit, vous n’y parviendrez pas tout seul. C’est un don de votre Père céleste ! Jésus fait une promesse absolue en vue d’enlever nos incertitudes et nos doutes.

Quelle est la part de Dieu dans le don de la nouvelle vie ?

« Jésus lui répondit : en vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu. » – Jean 3 : 3.

Selon Jésus, un pécheur qui croit et se repent est en réalité né dans une vie nouvelle. C’est un miracle que Dieu seul peut accomplir. Il promet ce qui suit :

« Je vous donnerai un CŒUR NOUVEAU, et je mettrai en vous un ESPRIT NOUVEAU; J’ôterai de votre corps le cœur de pierre et je vous donnerai un cœur de chair. » – Ezéchiel 36 : 26.

Jésus transforme nos cœurs (nos sentiments et notre comportement) et habite « en nous »(Colossiens 1 : 27). Cette vie nouvelle n’est pas seulement une belle idée spirituelle. C’est un fait concret, une résurrection qui fait passer de la mort spirituelle à une vie et une existence entièrement nouvelles.

3e étape.Vivez pour Jésus chaque jour.

La vie chrétienne suppose qu’on se détourne chaque jour de l’égoïsme et que l’on tisse des liens avec Jésus, le bon Ami. Nous grandissons dans cette nouvelle vie en fortifiant nos rapports avec Jésus. Cela signifie passer du temps de qualité avec lui et établir une communication franche et honnête.

Dieu nous a donné cinq précieuses aides divines pour notre croissance spirituelle : l’étude de la Bible, la prière, la méditation, la communion avec d’autres chrétiens et le partage de sa foi.

Le fait de vivre en Christ ne signifie pas que nous ne commettrons jamais d’erreur. Mais quand nous bronchons et péchons, nous implorons le pardon de Dieu et poursuivons notre chemin. Nous allons dans une certaine direction et nous savons que Christ demeure une présence vivante dans nos cœurs.

-

5.  LA JOIE DE LA DEUXIÈME CHANCE

 

Harold Hughes reçut bien des honneurs durant sa carrière comme sénateur des États-Unis, mais l’honneur qu’il préférait fut celui qu’il ressentait entre les bras de son père céleste lorsqu’il donna sa vie à Jésus.

Harold étudiait la Bible tout seul dans son salon quand il sentit quelque chose dans son coude. Il leva les yeux et vit ses deux fillettes debout tranquillement dans leurs chemises de nuit. Il les regarda un moment. Elles avaient beaucoup changé, et il avait manqué tant de belles choses pendant les années où il luttait avec la bouteille.

Alors Carole, la plus jeune, dit : « Papa, nous sommes venues te dire bonne nuit. » Les yeux du père devinrent flous. Il y a si longtemps que les enfants n’étaient pas venues l’embrasser. Maintenant leurs jolis yeux ne montraient aucune crainte. Papa était enfin de retour à la maison.

Jésus accorde vraiment une deuxième chance aux gens. Il prend les cas les plus désespérés et crée de nouveaux départs. Le Sauveur soupire après le retour de chacun à la maison. Avez-vous accepté la tendre invitation de Christ? Recevoir le pardon et la purification de Dieu est aussi simple et aussi profond que le fait d’ouvrir les bras pour étreindre un enfant.

Si vous n’avez pas encore accepté Jésus comme votre Sauveur personnel, vous pouvez le faire à l’instant en priant ainsi : « Père, je regrette ma vie de péché. Merci d’avoir envoyé ton Fils en ce monde pour mourir à ma place. Jésus, s’il te plaît pardonne mes péchés et sauve-moi. Je soupire après une seconde chance à la vie. Je veux naître de nouveau. De plus, je veux établir des rapports avec toi sur une base journalière. Merci d’avoir accompli ce miracle en moi. Au nom de Jésus, Amen. »

 

 

Faites cette belle découverte : Quand nous allons à Jésus, il nous sauve en retour.


Lecture biblique conseillée :parabole de l’enfant prodigue, Luc 15 : 11 à 32.

7eme ÉTAPE :

 

 

 

PEUR DU LENDEMAIN ?

-

 

Les docteurs Patricia et David Mrazek constatèrent beaucoup de tristesse dans leur carrière. En tant que pédiatres spécialistes, ils eurent à traiter beaucoup d’enfants malades. Mais ils furent étonnés de voir que certains enfants se remettaient d’une crise tandis que d’autres en furent abattus. Pourquoi un enfant va-t-il au collège tandis qu’un autre s’adonne à la drogue ? Pourquoi certains enfants maltraités deviennent à leur tour des abuseurs tandis que d’autres deviennent de bons parents ?

Les Mrazek firent un sondage pour trouver des réponses à ces questions. Dans leur étude, un trait dominant caractérisait les enfants qui survécurent au traumatisme et se taillèrent des positions enviables. Le secret ? « Une conception de la vie fondée sur l’optimisme et l’espoir. »

L’espoir faisait la différence. L’espérance, plus que toute autre chose, nous aide à surmonter les obstacles.

Les humains ont désespérément besoin d’espoir. Mais comment l’obtenir ? C’est difficile de le trouver dans notre monde jusqu’à ce que nous le considérions dans la perspective des prophéties bibliques. Cette étude examine une prophétie remarquable qui a donné à de nombreuses personnes une espérance sûre et solide.

-

1. UNE PROPHÉTIE BIBLIQUE ÉTONNANTE

Environ 500 ans avant la naissance de Christ, Dieu donna au monde un curieux aperçu de l’avenir par le biais du prophète Daniel. Dieu présenta une ébauche de l’histoire du monde 2500 ans à l’avance. Elle s’étend de l’époque de Daniel jusqu’à nos jours.

Cette prophétie commença dans un songe que Dieu donna à Nebucadnetzar, roi de Babylone, il y a 2500 ans. Le rêve bouleversa le monarque, mais il ne pouvait pas s’en rappeler à son réveil! Quand aucun sage de Babylone ne put aider le roi à se rappeler de son rêve ou à l’interpréter, un jeune captif hébreu appelé Daniel arriva sur la scène en disant que le Dieu des cieux peut révéler tous les mystères.

Debout devant le roi, Daniel déclara catégoriquement:

« O roi, tu regardais et tu voyais UNE GRANDE STATUE ; cette statue était immense, d’une splendeur extraordinaire, et son aspect était terrible.

La tête de cette statue était d’or pur; sa poitrine et ses bras étaient d’argent ; son ventre et ses cuisses étaient d’airain; ses jambes, de fer; ses pieds, en partie de fer et en partie d’argile.

Tu regardais, lorsqu’une pierre se détacha sans le secours d’aucune main, frappa les pieds de fer et d’argile de la statue, et les mit en pièces.

Alors le fer, l’argile, l’airain, l’argent et l’or, furent brisés ensemble, et devinrent comme la balle qui s’échappe d’une aire en été; le vent les emporta, et nulle trace n’en fut retrouvée.

Mais la PIERRE QUI AVAIT FRAPPÉ LA STATUE devint une grande montagne et remplit toute la terre. » – Daniel 2 : 31-35. (À moins d’avis contraire, les textes bibliques cités sont tirés de la Bible Louis Second.)

À première vue, cette statue n’a rien à voir avec l’espoir pour un monde troublé, mais attendez.

-

2. L’INTERPRÉTATION DE LA PROPHÉTIE

Après avoir dit à Nebucadnetzar tout ce qu’il a vu dans la vision, le prophète Daniel ajouta :

« Voilà le songe. Nous en donnerons l’explication devant le roi. »
-Daniel 2 : 36.

LA TÊTE D’OR : Que dit Daniel au roi au sujet de la puissance mondiale que représente la tête d’or ?

« O roi, tu es le roi des rois, car le Dieu des cieux t’a donné l’empire, la puissance, la force et la gloire… C’EST TOI QUI ES LA TÊTE D’OR. » – Daniel 2 : 37, 38.

Daniel dit au chef du plus grand empire de ce monde : « Nebucadnetzar, Dieu te fait savoir que Babylone, ton empire, est représenté par la tête d’or de la statue. »

LA POITRINE ET LES BRAS D’ARGENT : Du point de vue humain, Babylone ressemblait à un empire qui durerait éternellement. Mais d’après la prophétie, qu’adviendrait-il ensuite ?

« Après toi, il s’élèvera un autre royaume, moindre que le tien. » – Daniel 2 : 39.

Comme Dieu l’avait prédit, le royaume de Nebucadnetzar tomba en ruine lorsque Cyrus, le général de Perse renversa l’empire babylonien en 539 av. J.-C. Alors la poitrine et les bras d’argent représentent la Médo-Perse, un autre empire puissant.

LE VENTRE ET LES CUISSES DE BRONZE : Que représente cette partie de la grande image de métal ?

« Puis un troisième royaume, qui sera d’airain, dominera sur toute la terre. » – Daniel 2 : 39.

Le ventre et les cuisses d’airain de l’image représentent le royaume de Grèce. Alexandre le Grand conquit les Mèdes et les Perses, et ainsi la Grèce devint le troisième empire mondial. Elle régna entre 331 et 168 av. J.-C.

LES JAMBES DE FER :

« Il y aura un quatrième royaume, fort comme du fer ; de même que le fer brise et rompt tout, il brisera et rompra tout, comme le fer qui met tout en pièces.  » – Daniel 2 : 40.

Après la mort d’Alexandre, son empire s’affaiblit et se divisa en fractions rivales et finalement en 168 av. J. C., à la bataille de Pydna « l’empire de fer » de Rome écrasa la Grèce.

César Auguste dirigeait l’empire de Rome au moment de la naissance de Jésus il y a deux mille ans (Luc 2 : 1). Le Christ et ses disciples vécurent durant la période représentée par les jambes de fer.

Gibbon, l’historien du 18e siècle avait sûrement la prophétie de Daniel à l’esprit quand il écrivit : « Les images d’or, d’argent, ou d’airain qui auraient pu servir pour représenter les nations et leurs rois ont été successivement mises en pièces par la monarchie de fer de Rome. » – Edward Gibbon, l’Histoire du déclin et de la chute de l’Empire romain (John D. Davis et compagnie), vol. 4, p. 89.

Pensez à cette prédiction du point de vue humain. Comment Daniel qui vivait à l’époque de Babylone pourrait-il savoir combien d’empires se succèderaient des siècles plus tard ?

Nous avons du mal à prédire ce qui adviendra du marché boursier dans une semaine. Mais Babylone, la Médo-Perse, la Grèce et la Rome se sont succédés tel que prédit, comme des écoliers obéissants qui se mettent en rang.

Dieu dirige-t-il l’avenir ? Pouvons-nous espérer sur la base de son grand plan ? La réponse est un oui sans équivoque !

LES PIEDS ET LES ORTEILS DE FER ET D’AIRAIN : Y aura-t-il un cinquième gouvernement mondial à suivre Rome?

« Et comme tu as vu les pieds et les orteils en partie d’argile de potier et en partie de fer, CE ROYAUME SERA DIVISÉ ; mais il y aura en lui quelque chose de la force du fer, parce que tu as vu le fer mêlé avec l’argile. Et comme les doigts des pieds étaient en partie de fer et en partie d’argile, ce royaume sera en partie fort et en partie fragile. » – Daniel 2 : 41, 42.

Le prophète ne prédit pas un cinquième empire mondial, mais la division de la monarchie de fer de Rome. Elle sera divisée en dix royaumes tels que symbolisés par les pieds et les orteils de l’image.

Cela s’est-il vraiment produit ? Certainement ! Au cours des quatrième et cinquième siècles de l’ère chrétienne, des envahisseurs barbares venant du Nord se jetèrent sur l’Empire romain qui était en décadence et le frappèrent sans pitié.

Finalement, dix des tribus obtinrent la majeure partie du territoire de l’Ouest et dix nations distinctes et indépendantes s’établirent dans les limites de l’Europe. Alors, les orteils représentent les nations modernes de l’Europe d’aujourd’hui.

-

3. NOTRE ÉPOQUE DANS LA PROPHÉTIE BIBLIQUE 

La prophétie de Daniel, prédit-elle que des efforts seraient faits pour unir ces nations de l’Europe sous un seul chef ?

« Tu as vu le fer mêlé avec l’argile, parce qu’ILS SE MÊLERONT par des alliances humaines ; mais ILS NE SERONT POINT UNIS L’UN À L’AUTRE, de même que le fer ne s’allie point avec l’argile. » -Daniel 2 : 43. 

À maintes reprises, des chefs puissants ont essayé en vain d’unifier l’Europe. Plus que tout autre homme, Napoléon était sur le point d’unifier l’Europe divisée, mais il avait sans doute cette prophétie à l’esprit alors qu’il s’enfuit vaincu du champ de bataille de Waterloo en s’écriant : « Le Dieu tout-puissant est trop pour moi ! »

Kaiser Wilhelm II et Adolf Hitler créèrent les forces armées les plus puissantes de leur époque, mais aucun d’eux ne put unifier l’Europe. Pourquoi ? Parce que la Parole de Dieu était en jeu : « Les peuples se mêleront, mais ils ne resteront pas unis.  » Les résultats des deux guerres mondiales confirment que Dieu tient l’avenir dans ses mains.

En bout de ligne, il contrôle tout. Certainement cela suffit pour nous donner l’espoir, le repos d’esprit et la confiance en son plan pour nos vies.

 


 

DIX ORTEILS – DIX TRIBUS MAJEURES DANS L’EMPIRE ROMAIN OCCIDENTAL

Anglo-Saxons (Angleterre)
Alémans (Allemagne)
Francs (France)
Lombards (Italie)
Ostrogoths (Détruits plus tard)
Visigoths (Espagne)
Burgondes (Suisse)
Vandales (Afrique du Nord, détruits plus tard)
Suève (Portugal)
Hérules (Disparus après quelques siècles)

 


 

-4. UN APERÇU DE L’AVENIR

 

Il n’y a qu’une seule partie de la prophétie de Daniel qui n’a pas encore trouvé son accomplissement. Que signifie la pierre qui frappa la statue à ses pieds, la réduisit en poudre et devint à son tour une grande montagne qui remplit toute la terre ?

« DANS LE TEMPS DE CES ROIS (les nations modernes de l’Europe), LE DIEU DES CIEUX SUSCITERA UN ROYAUME qui ne sera jamais détruit et qui ne passera point sous la domination d’un autre peuple; il brisera et anéantira tous ces royaumes-là, et LUI-MÊME SUBSISTERA ÉTERNELLEMENT. » – Daniel 2 : 44.

« Ces rois » peuvent seulement faire allusion aux rois symbolisés par les pieds et les orteils de la statue. La pierre qui s’est détachée sans le secours d’aucune main doit frapper la statue et la réduire en pièces et remplira ensuite toute la terre (versets 34, 35, 45).

La Bible prédit que Jésus va bientôt apparaître dans le ciel à la vue de tous pour établir un royaume, son royaume de bonheur et de paix. Alors Christ, le Rocher des siècles et le Roi des rois, régnera sur le monde à jamais! Aucun royaume ne pourra subsister éternellement si celui-ci vient d’un homme ou d’un système. Cette pierre est donc bien Jésus-Christ. Jésus est appelé dans la Bible la pierre de l’angle ou le Rocher sur lequel les méchants se brisent.

Tout ce qui est dans la prédication de Daniel 2 s’est passé, à l’exception du dernier acte : la pierre qui frappe la statue. Selon l’horaire de Dieu, nous nous approchons maintenant de la grande finale, l’apparition de Jésus-Christ dans le ciel venant chercher ceux qui le désire.

Le Fils de Dieu, est sur le point de mettre fin à la longue et sanglante lutte de l’histoire de l’humanité et d’établir son royaume éternel d’amour et de grâce. Les trois prochaines études vont vous éclairer davantage : UN RETOUR TANT ATTENDU ! UN ENDROIT SI MERVEILLEUX ! IDENTIFICATION D’UNE ÉPOQUE.

-

5. LE RÊVE DU ROI ET VOUS 

Cette prophétie révèle la main de Dieu dans l’édification et la chute des nations. Dieu connaît le passé, et cette prophétie biblique montre clairement qu’il connaît aussi l’avenir. Si Dieu dirige les mouvements des nations avec tant de précision, il peut certainement guider la vie de chaque être humain. Jésus nous assure que :

« Même les cheveux de votre tête sont tous comptés. Ne craignez donc point » – Matthieu 10 : 30-31.

La foi que Jésus nous donne peut devenir l’antidote à toutes nos craintes. L’espoir qu’il inspire peut servir d’ancre à nos âmes (Hébreux 6 : 19).

Le savant humaniste du 16e siècle, Érasme, raconte un incident survenu lors d’un voyage en mer qui l’a marqué pour le reste de sa vie. Son navire fut pris dans une tempête.

Quand les vagues amères s’abattirent sur le bateau et qu’il commença à se briser, les marins prirent peur. Les passagers étaient affolés. La plupart implorèrent leurs saints, chantèrent des cantiques et prièrent de toutes leurs forces.

 

 

Cependant, Érasme remarqua un passager qui agissait différemment. « Parmi nous tous, » écrivit-il, la personne qui avait le plus de sang-froid était une jeune femme qui tenait un bébé dans ses bras. Elle fut la seule à ne pas crier, hurler ou faire du marchandage avec le ciel. Elle ne fit que prier calmement tout en serrant le bébé sur son cœur. Érasme comprit que cette prière ne fut que la suite de sa vie de prière. Elle semblait s’en remettre à Dieu.

Quand le bateau commença à sombrer, on mit la jeune mère sur une planche, on lui donna un espar pour lui servir d’aviron, alors qu’elle affrontait les vagues. Elle dut tenir son bébé avec une main et essayer de ramer avec l’autre. Peu de gens croyaient qu’elle survivrait à la mer en furie. Mais sa foi et son calme furent récompensés. Elle et son enfant furent les premiers à atteindre le rivage.

La foi en un Dieu digne de confiance peut faire toute la différence, même quand notre monde semble s’effondrer autour de nous. Nous ne sommes pas en train de ramer tous seuls. Une plus grosse main nous soutient et nous guide.

Si vous venez à Dieu de tout cœur, il vous donnera une foi inébranlable. Découvrez la paix surnaturelle que Jésus promet.

« Je vous laisse la paix, je vous donne la paix. … Que votre cœur ne se trouble point et ne s’alarme point. »  - Jean 14 : 27.

Avez-vous cette paix ? Si oui, remerciez Jésus, votre Sauveur. Sinon, pourquoi ne pas l’inviter dans votre cœur aujourd’hui ?

 

8eme ÉTAPE :

 

 

 

UN RETOUR TANT ATTENDU ?

 

-

Après des années de mauvais traitements, Armand Valladares fut l’ombre émaciée et handicapée de ce qu’il était auparavant. Il avait été condamné à 30 ans de prison pour avoir prié dans une église le jour de Noël. Les officiers de la prison le firent souffrir de la faim, le torturèrent et l’humilièrent, mais il refusa d’abandonner sa foi.

Quelque chose le poussait : la promesse qu’il avait faite à une jeune femme nommée Marthe. Ils s’étaient épris l’un de l’autre pendant qu’il était en prison. Elle avait été attirée par l’ardeur de sa foi. Peu après que le couple se maria civilement dans la cour de la prison, Marthe fut forcée d’émigrer aux États-Unis.

Leur séparation fut très pénible. Mais Armand put écrire à sa bien-aimée une promesse qu’il griffonna sur un bout de vieux papier : « Je reviendrai. Les baïonnettes à l’horizon n’auront plus d’effet. »

Ce prisonnier croyait fermement que d’une manière ou d’une autre lui et Marthe échangeraient leurs vœux dans une église devant Dieu. Un jour, leur union serait complète. « Tu es toujours avec moi, » lui dit-il.

La promesse d’Armand donna un sens à sa vie pendant des années d’abus qui auraient abattu la plupart des hommes. Cette promesse encouragea Marthe. Elle travailla infatigablement pour attirer l’attention du public sur la situation critique de son mari. Elle ne perdit jamais espoir.

-

1. LA PROMESSE

Parfois nous sommes tentés de nous demander si Christ va vraiment descendre un jour de ce ciel bleu qui est au-dessus de nous pour une merveilleuse réunion. Nous avons été séparés pendant si longtemps.

Une telle fin heureuse à la longue et tragique histoire de la terre peut paraître trop bonne pour être vraie. Mais il y a quelque chose qui peut garder l’espoir dans nos cœurs. Et il s’agit tout simplement de la promesse que Jésus fit juste avant de quitter ses disciples pour aller au ciel :

« Que votre cœur ne se trouble point. Croyez en Dieu et croyez aussi en moi. Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n’était pas, je vous l’aurais dit.

Je m’en vais vous préparer une place et quand je m’en serai allé et que je vous aurai préparé une place, JE REVIENDRAI et je vous prendrai avec moi afin que là où je suis, vous y soyez aussi. » – Jean 14 : 1-3. (À moins d’avis contraire, tous les versets sont tirés de la Bible Louis Second.)

Avant de monter au ciel, Jésus donna cette assurance à ses disciples : « JE REVIENDRAI ! » Il promit de revenir et de prendre tous ceux qui se confient en lui à cette place spéciale qu’il a préparée pour nous.

Les Saintes Écritures font mention de son second retour environ 2500 fois. Le fait que Jésus reviendra dans ce monde une seconde fois est aussi certain que la réalité de son séjour sur cette terre il y a deux mille ans.

Il y a longtemps que Dieu a promis qu’un Messie viendrait, un Libérateur qui prendrait sur lui nos fautes et accorderait le pardon au péché des humains. Plusieurs de ceux qui vivaient dans l’antiquité et qui travaillaient dur pour vivre trouvaient que cette promesse était trop belle pour être vraie.

Mais Jésus vint vraiment et il mourut sur la croix. La promesse s’accomplit avec plus de gloire que les gens ne le pensaient. La promesse de son retour va également s’accomplir. Nous pouvons compter sur Celui qui nous aime pour revenir et rassembler ceux pour lesquels il a payé un prix infini.

Pendant qu’il était en prison, Armand continua de griffonner des poèmes, des messages et des dessins à Marthe qui finit par publier quelques-uns de ses écrits. Leur éloquence attira l’attention du monde entier. Les gouvernements se mirent à faire pression sur Fidel Castro pour qu’il libère les prisonniers de conscience.

Le président français intervint et finalement en octobre 1982 Armand fut mis à bord d’un avion à destination de Paris. Il pouvait à peine croire qu’il était libre, même après l’atterrissage de l’avion. Après deux décennies de souffrance, de soupirs et d’impatience, Armand accourut dans les bras de Marthe.

Quelques mois plus tard, les amoureux échangèrent leurs vœux à l’église St-Kieran de Miami. Leur union était enfin complète. La promesse s’accomplit : « Je reviendrai. »

Pouvez-vous imaginer quelle belle réunion ce sera quand finalement nous pourrons voir Jésus face à face ?

Son glorieux retour anéantira tous nos chagrins et nos frustrations, essuiera les douleurs que nous avions cachées dans nos cœurs. Le retour de Jésus comblera nos plus chers désirs et nos plus belles attentes. Et nous commencerons une éternité d’union intime avec le personnage le plus merveilleux de l’univers. 

Jésus revient bientôt. Avez-vous hâte de le rencontrer ?

-

2. COMMENT JÉSUS REVIENDRA-T-IL ?

(1) Jésus reviendra-t-il en secret ? 

« Voici, je (Jésus) vous l’ai annoncé d’avance. Si donc on vous dit : Voici, il est dans le désert, n’y allez pas; voici, il est dans les champs, ne le croyez pas. CAR, COMME L’ÉCLAIR part de l’orient et se montre jusqu’en occident, AINSI SERA L’AVÈNEMENT DU FILS DE L’HOMME. » -Matthieu 24 :25-27.

L’éclair brille visiblement à une longue distance. De même le retour de Jésus ne sera pas un événement secret ou suggestif.

(2) Jésus va-t-il revenir comme une vraie personne ?

« Ils (les disciples de Jésus) avaient les regards fixés vers le ciel pendant qu’il (Jésus) s’en allait; voici deux hommes vêtus de blanc leur apparurent, et dirent : Hommes Galiléens, pourquoi vous arrêtez-vous à regarder au ciel? CE JÉSUS QUI A ÉTÉ ENLEVÉ AU CIEL DU MILIEU DE VOUS, REVIENDRA DE LA MÊME MANIÈRE que vous l’avez vu allant au ciel. » – Actes 1 : 10-11.

Le jour où Jésus quitta notre monde, les anges donnèrent aux disciples l’assurance que « ce même Jésus  » qui a été enlevé au ciel reviendra en personne comme Roi des rois.

Le même Jésus qui avait guéri les malades et ouvert les yeux des aveugles; le même Jésus qui s’adressa gentiment à la femme prise en flagrant délit; le même Jésus qui essuya les larmes des affligés et prit les enfants sur ses genoux. Le même Jésus qui mourut sur la croix du calvaire, se reposa dans la tombe, et fut ressuscité des morts le troisième jour.

(3) Jésus viendra-t-il de manière à ce que nous puissions le voir ?

Voici, il vient avec les nuées, et TOUT ŒIL LE VERRA. » – Apocalypse 1 : 7 (1ère partie).

Tous ceux qui seront en vie au retour de Jésus, les justes comme les méchants, seront témoins de son retour.

Selon Jésus, combien de gens verront son retour ?

« Alors le signe du Fils de l’homme paraîtra dans le ciel, TOUTES LES TRIBUS DE LA TERRE se lamenteront, et ELLES VERRONT le Fils de l’homme venant sur les nuées avec puissance et une grande gloire. » – Matthieu 24 : 30.

Chaque personne vivante du globe verra le retour de Jésus.

 

(4) Qui accompagnera Jésus à son retour ?

« Lorsque le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, avec tous les anges, il s’assiéra sur le trône de sa gloire. » – Matthieu 25 : 31. 

Imaginez comme ce sera beau quand Jésus reviendra dans toute sa splendeur, entouré de « tous ses anges. »

(5) Pouvons-nous prédire le moment exact du retour de Jésus ?

« Personne ne sait ni le jour, ni l’heure, ni les anges des cieux, ni le Fils, mais le Père seul. C’est pourquoi, vous aussi, tenez-vous prêts, car le Fils de l’homme viendra à l’heure où vous n’y penserez pas. » – Matthieu 24 : 36, 44.

Tout le monde verra l’arrivée glorieuse de Jésus, mais plusieurs ne seront pas prêts. Êtes-vous prêt pour le retour de    Jésus ?

-

3. QUE FERA JÉSUS À SON RETOUR ?

(1) Jésus rassemblera tous les élus.

« Il enverra ses anges avec la trompette retentissante, et ils rassembleront ses élus des quatre vents, depuis une extrémité des cieux jusqu’à l’autre. » – Matthieu 24 : 31.

Si vous avez suivi Jésus pour vous préparer, vous l’accueillerez avec joie comme votre Sauveur.

(2) Jésus ressuscitera les justes qui sont morts.

« Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange et au son de la trompette de Dieu, reviendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement. » – 1 Thessaloniciens 4 :16.

Jésus descend du ciel avec un cri. Sa puissante voix se répand dans le monde entier. Elle ouvre les tombeaux de tous les cimetières et ressuscite les milliers de gens qui ont accepté Jésus à travers les âges et ceux qui en étaient digne sans l’avoir connu. Quel beau jour ce sera !

(3) Jésus transformera tous les justes à son retour, pas seulement les justes qui sont morts, mais aussi les justes qui sont vivants.

« Ensuite, nous les vivants, qui seront restés, NOUS SERONS TOUS ENSEMBLE ENLEVÉS AVEC EUX sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. » -Verset 17.

Afin de nous préparer pour l’éternité, le Christ transforme nos corps mortels qui sont sujets à la mort en beaux corps immortels.

« Voici, je vous dis un mystère : nous ne mourrons pas tous, MAIS TOUS NOUS SERONS CHANGÉS, en un instant, en un clin d’œil, À LA DERNIÈRE TROMPETTE. La trompette sonnera, et les MORTS RESSUSCITERONT INCORRUPTIBLES, et nous, NOUS SERONS CHANGÉS. Car il faut que ce corps corruptible revête l’incorruptibilité, et que ce corps mortel revête l’immortalité. » -1 Corinthiens 15 : 51-53.

Au retour de Jésus « nous serons tous changés. » Imaginez : plus d’arthrite, de paralysie ou de cancer. Fermez les hôpitaux ainsi que les résidences funéraires. Le Christ est venu !

(4) Jésus lui-même fit cette promesse, « Je reviendrai et je vous prendrai avec moi » dans la maison de mon Père (voir Jean 14 :1-3). Pierre parle de l’héritage des rachetés « qui est réservé dans le ciel pour vous » (1 Pierre 1 : 4). Nous pouvons espérer explorer les merveilles de la cité de Dieu, appelée symboliquement la nouvelle Jérusalem, et avoir l’occasion de connaître notre Père céleste.

(5) Jésus va éliminer le mal et la souffrance pour toujours.

Les méchants, ceux qui ont persisté à rejeter toutes les offres de pardon de Jésus, ont déclaré leur propre sentence. Alors qu’ils contemplent le visage de Jésus qui s’avance vers eux sur les nuées, la soudaine réalisation de leur péché devient trop pesante; ils crient aux montagnes et aux rochers :

« Tombez sur nous et cachez nous de la face de celui qui est assis sur le trône et de la colère de l’Agneau ! » (Apocalypse 6 :16).

Ils préféreront mourir que d’affronter le regard de Jésus.

Ils savent qu’autrefois la voix de Jésus les avait suppliés tendrement à accepter la grâce divine, soit par la connaissance qu’ils avaient de lui, soit  par les appels de leur conscience.

Ceux qui se sont perdus dans la ruée folle de l’argent, du plaisir ou des rangs sans tenir compte ni du pauvre ni du malheureux, comprennent maintenant qu’ils ont négligé la seule chose au monde qui vaille la peine.

C’est une révélation écrasante. Après tout, aucun d’eux n’avait besoin de mourir. Dieu lui-même « ne désire pas que le méchant meure » (Ezéchiel 33 :11). Il ne « désire pas qu’aucun périsse, mais que tous parviennent à la repentance » (2 Pierre 3 : 9).

Jésus nous implore : « Venez à moi vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos » (Matthieu 11 : 28). Mais, chose étrange, beaucoup rejettent sa gracieuse invitation.

-

4. ÊTES-VOUS PRÊT POUR LE RETOUR DE JÉSUS ?

Jésus a payé très cher pour nous garantir un avenir glorieux avec lui « dans la maison de mon Père. »  Cela lui a coûté la vie !

« CHRIST S’EST OFFERT UNE SEULE FOIS pour porter les péchés de plusieurs ; Il apparaîtra une seconde fois, à ceux qui l’attendent pour leur salut. » -Hébreux 9 : 28.

Le Sauveur qui mourut sur la croix pour ôter vos péchés apparaîtra « une seconde fois, » et Il « apportera le salut à ceux qui l’attendent. » Le Christ s’est offert en sacrifice afin de nous offrir une maison sûre avec lui. Pour ce faire, nous devons lui permettre de régner dans nos cœurs en tant que Seigneur et Maître dès maintenant.

Au matin du 16 août 1945, un petit garçon courut à travers le Complexe Shantung au Nord de la Chine en s’écriant qu’il a vu un avion dans le ciel. Tous les internes qui étaient assez forts coururent au dehors pour voir. Ces hommes et ces femmes avaient souffert pendant des années d’isolement, de privation et d’anxiété. Les Japonais les avaient emprisonnés comme citoyens des nations ennemies. Plusieurs d’entre eux étaient restés en vie grâce à une seule chose : l’espoir que la guerre finirait un jour.

Un courant électrique passa à travers cette foule de 1500 détenus alors qu’ils comprirent que cet avion viendrait probablement LES chercher. Alors que les vibrations de l’avion s’amplifiaient, quelqu’un s’écria : « Regardez LE DRAPEAU AMÉRICAIN qui est peint sur un côté ! » Puis dans un accent de triomphe, les voix se mirent à crier, « Regardez, ils nous font des signes de la main ! Ils savent qui nous sommes. Ils viennent nous chercher ! »

À ce moment, ces survivants en haillons, fatigués et nostalgiques ne pouvaient plus contenir leur joie. C’était la folie furieuse. Les gens tournaient en rond, criaient de toutes leurs forces, agitaient la main et pleuraient.

Tout à coup, la foule poussa un soupir et regarda en silence. Le bas de l’avion s’ouvrit soudain et hommes et femmes se mirent à flotter dans des parachutes. Les sauveteurs n’allaient pas venir un jour; ils étaient venus aujourd’hui, MAINTENANT pour être parmi eux !

La foule se pressa vers la porte de l’enclos. Personne ne s’arrêta pour penser aux mitraillettes suspendues aux tours. Après des années de frustration et de solitude, ils franchirent la barrière et accoururent vers les parachutistes.

En un instant, ce fleuve humain revint au camp avec les soldats sur leurs épaules. Le commandant du camp capitula volontiers. La guerre était vraiment terminée. La liberté était revenue. Le monde était tout nouveau.

Notre DIEU et SAUVEUR va bientôt apparaître sur les nuées des cieux pour nous sauver. La longue histoire d’horreur concernant la cruauté de l’homme envers son prochain va prendre fin.

Il y aura de la joie ce jour-là. Nous jubilerons quand nous comprendrons qu’il s’approche et que nous entendrons le bruit des trompettes. Le bruit devient plus fort, les nuées de gloire brillent avec éclat, au point que nous pouvons à peine les supporter.

Mais nous ne pourrons nous empêcher de regarder quand nous comprendrons » qu’il me voit. Il sait qui je suis. Nous dirons avec une joie indicible : « C’est mon Dieu. Il vient me chercher, pas un jour, mais aujourd’hui, à l’instant. »

Êtes-vous prêt à accueillir le Roi dans toute sa gloire ? Sinon, veuillez inviter Jésus dans votre vie maintenant. Tout comme le retour de Jésus va résoudre les problèmes du monde, ainsi sa venue dans notre cœur vous aidera à faire face aux problèmes du quotidien.

Il veut vous délivrer de la culpabilité et du fardeau du péché et vous donner la vie éternelle.

La venue de Jésus dans une vie peut la changer radicalement tout comme la venue de Jésus dans notre monde le transformera.

 

Mais le bonheur commence ici-bas, le jour où vous l’invitez à prendre place à tout jamais en vous, afin que ses sentiments deviennent vos sentiments, afin que votre cœur ressemble petit à petit au sien.

-

 

Vous pouvez compter sur Jésus. Il vous préparera pour son retour et vous donnera la merveilleuse assurance d’une vie de bonheur éternel.

 

 

 

9eme ÉTAPE : 

 

 

 

UN ENDROIT SI MERVEILLEUX ! 

 

 

Quand Marco Polo revint à Venise, sa ville natale, après avoir passé des années en Orient, ses amis croyaient que ses longs voyages l’avaient rendu fou. Il avait tant de choses incroyables à raconter.

Marco s’était rendu dans une ville pleine d’argent et d’or. Il avait vu des pierres noires qui brûlaient, mais personne n’avait entendu parler du charbon. Il avait vu un tissu à l’épreuve du feu, mais personne n’avait entendu parler d’asbestos. Il parla de serpents géants longs de dix pas et dont les mâchoires étaient assez larges pour avaler un homme, de noix aussi grosses que la tête d’un homme et blanches comme du lait à l’intérieur, et d’une substance qui sortait de la terre et qui pouvait servir à allumer les lampes. Mais personne n’avait jamais vu des crocodiles, des noix de coco ou du pétrole brut.

Les gens se moquèrent de ces histoires. Des années plus tard, alors que Marco était sur le point de mourir, un homme dévoué qui se trouvait à son chevet le pria de raconter toutes les histoires qu’il savait raconter. Mais Marco refusa. « Elles sont toutes vraies, absolument. En effet, je n’ai même pas parlé de la moitié de ce que j’ai vu. »

Les auteurs bibliques qui nous donnent des aperçus du ciel semblent faire écho aux sentiments de Marco. Ils virent en vision un endroit si brillant, si fantastique, qu’ils ne purent en décrire qu’une fraction. Et nous faisons face à un défi semblable à celui des amis de Marco. Nous devons essayer d’imaginer les  » crocodiles et les noix de coco  » que nous n’avons jamais vu car l’aperçu que nous donne la Bible montre que le ciel est bien plus que s’asseoir sur des nuages et jouer de la harpe.

-

1. LE CIEL EST-IL UN ENDROIT VÉRITABLE ?

Jésus prépare un véritable endroit pour nous dans un vrai ciel.

De même que les anges soient rendus invisibles à nos yeux, le «ciel» bien qu’apparemment vide de vie,  semble être un endroit où abondent des trésors insoupçonnés, des beautés indescriptibles, des dimensions inconnues indétectables par nos organes de sens.

« Que votre cœur ne se trouble point. Croyez en Dieu, croyez aussi en moi (Jésus). Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n’était pas vrai, je vous l’aurais dit.

 

 

JE M’EN VAIS VOUS PRÉPARER UNE PLACE. Et quand je m’en serai allé et que je vous aurai préparé une place, JE REVIENDRAI et je vous prendrai avec moi afin que là où je suis vous y soyez aussi. » -Jean 14 :1-3. (À moins d’avis contraire, tous les versets sont tirés de la Bible Louis Second.)

Jésus reviendra dans notre monde une deuxième fois pour nous conduire à un endroit fait sur mesure dans une zone céleste dont la gloire dépasse l’imagination. C’est là, la « nouvelle Jérusalem » que des prophètes ont pu admirer en vision. Elle représente l’unité de toutes les personnes humbles qui sont unis à Dieu.

Après que nous aurons vécu là pendant mille ans, Jésus a l’intention d’amener cette beauté céleste sur la planète terre. Alors que la nouvelle Jérusalem descend, Dieu purifiera la terre. Notre planète renouvelée deviendra alors le foyer permanent des enfants de Dieu. (Apocalypse 20 : 7-15. Nous y reviendrons dans l’étude 18.)

Que décrit Jean, l’auteur de l’Apocalypse, ensuite ?

« Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n’était plus. Et je vis descendre du ciel, d’auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s’est parée pour son époux.

Et j’entendis du trône une forte voix qui disait : Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes ! Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux. » – Apocalypse 21 : 1-3.

Après qu’elle soit purifiée par Dieu, à qui Jésus promet-il la nouvelle terre ?

« Heureux ceux qui sont doux, car ils hériteront la terre ! » Matthieu 5 : 5(Voir aussi Apocalypse 21 :7)

Le Christ promet de restaurer le monde à sa beauté édénique, et ceux dont le caractère ressemblera à celui du maitre   » hériteront la terre « .

-

2. AURONS-NOUS DES VRAIS CORPS AU CIEL ?

Jésus apparut à ses disciples dans son corps ressuscité et glorifié :

« Voyez mes mains et mes pieds. C’est bien moi; touchez-moi et voyez : un esprit n’a ni chair ni os, comme vous voyez que j’ai. » -Luc 24 : 39.

Jésus avait un vrai corps ; il invita Thomas à le toucher (Jean 20 : 27). Puis, Jésus se rendit à une vraie maison, parla à de vraies personnes, et mangea de la vraie nourriture (Luc 24 :43).

Le ciel n’est pas peuplé de fantômes, mais de vrais anges qui mènent une vie spirituelle et ont un  « corps glorieux ».

« Mais notre cité à nous est dans les cieux, d’où nous attendons aussi comme Sauveur le Seigneur Jésus-Christ qui transformera le corps de notre humiliation, en le rendant semblable au corps de sa gloire, par le pouvoir qu’il a de s’assujettir toutes choses. » – Philippiens 3 : 20, 21.

Ainsi, notre corps céleste ressemblera à celui de Jésus ressuscité.

Nous pouvons être certains que nos corps célestes seront solides et réels tout comme le corps du Christ ressuscité. Le fait de pouvoir se déplacer à la vitesse de l’éclair et de traverser les murs, ne fait pas de Jésus, des anges ou de nous-même des esprits immatériels. Pour preuve, lisez ce qui arriva au diacre Philippe aux débuts de l’église chrétienne : (Actes 8 : 39,40).

L’apôtre Paul décrit notre corps ressuscité comme un vrai corps :

« Ainsi en est-il de la résurrection des morts. Le corps est semé corruptible; il ressuscite incorruptible;… Car il faut que ce corps corruptible revête l’incorruptibilité, et que ce corps mortel revête l’immortalité. » 1 Corinthiens 42,53.

Pourrons-nous reconnaître notre famille et nos amis au ciel ?

Arrivés au ciel,  nos capacités cérébrales ne seront plus limitées.  Nous comprendrons et nous apprécierons beaucoup mieux que dans le monde actuel. Nos capacités sensorielles seront amplifiées et certaines seront nouvelles. Nous aurons forcément les capacités de reconnaitre qui que ce soit. Les disciples de Jésus le reconnurent dans son corps céleste, apparemment à cause de ses traits familiers (Luc 24 : 36-43). Marie le reconnut à la tombe à cause d’un son familier de sa voix quand il l’appela par son nom (Jean 20 : 14-16). Les deux disciples d’Emmaüs l’identifièrent à cause de certains gestes familiers. Quand ils remarquèrent la façon dont leur visiteur bénit la nourriture, ils le reconnurent comme Seigneur à cause de ses manières (Luc 24 : 13-35).

« Aujourd’hui nous voyons au moyen d’un miroir, d’une manière obscure, mais alors nous verrons face à face ; aujourd’hui je connais en partie, mais alors je connaîtrai comme j’ai été connu. » – 1 Corinthiens 13 : 12.

 

 

Les rachetés sont certains de participer à de joyeuses réunions « face à face  » quand ils arriveront au ciel.

Imaginez la joie de reconnaître le sourire spécial de votre époux, ou l’appel familier d’un enfant que vous avez enterré il y a longtemps, ou les tendres gestes d’un cher ami.

Nous aurons toute l’éternité pour approfondir les relations les plus précieuses de la vie et tisser des liens étroits avec les personnalités les plus passionnantes de l’univers.

-

3. QUE FERONS-NOUS AU CIEL

Nous aurons une multitude d’activités pour passer le temps. Les bricoleurs seront heureux :

 

 

« Car je vais créer de nouveaux cieux et une nouvelle terre… Je ferai de Jérusalem mon allégresse et de son peuple ma joie…Ils bâtiront des maisons et les habiteront; ils planteront des vignes et en mangeront le fruit…. Mes élus jouiront de l’œuvre de leurs mains. » – Ésaïe 65 : 17-22.

Jésus est déjà en train de préparer des domaines personnalisés pour nous dans un endroit saint, nommé symboliquement la nouvelle Jérusalem (Jean 14 :1-3; Apocalypse 21.).

Ces versets suggèrent que nous allons aussi tracer et construire d’autres maisons, non pas avec une motivation égoïste, mais dans un esprit de service mutuel. Et qui sait quelles aventures de la haute technologie divine nous attendent ?

Les découvertes scientifiques et astronomiques d’aujourd’hui ressembleront à des jeux d’enfants lorsque nous commencerons à explorer la « maison de notre Père. » Ne voulez-vous pas goûter à toutes ces merveilles ?

« Ainsi l’Éternel aura pitié de Sion… Il rendra son désert semblable à un Éden, et sa terre aride à un jardin de l’Éternel. » La joie et l’allégresse se trouveront au milieu d’elle, les actions de grâce et le chant des cantiques. » – Ésaïe 51 : 3.

Dieu transformera la terre en un magnifique jardin d’Éden. Il n’y aura plus de désastres écologiques, de brouillards, de sécheresse et de soleil brûlant ni même de pluies, seulement de la rosée comme à la création.  Les lacs seront toujours clairs comme du cristal. Les arbres seront majestueux et les montagnes vertes sans arêtes ni escarpements.

Les beautés du monde seront plus ravissantes, et nous serons bien mieux aptes à les apprécier. On dirait le premier jour en plein air après une longue maladie. Aimez-vous découvrir de nouvelles choses ? Apprendre ? Créer ?

 

 

« Sur la nouvelle terre, des intelligences immortelles contempleront avec ravissement les merveilles de la puissance créatrice et les mystères de l’amour rédempteur… Toutes nos facultés pourront se développer, tous nos talents s’épanouir.

L’acquisition de connaissances nouvelles ne fatiguera pas notre esprit, ne lassera point notre énergie. Les plus grandes entreprises seront menées à bien; les plus hautes aspirations seront satisfaites, les plus sublimes ambitions, réalisées.

Et néanmoins, il y aura toujours de nouvelles hauteurs à gravir, de nouvelles merveilles à admirer, de nouvelles vérités à approfondir, mettant à réquisition toutes les facultés de l’esprit, de l’âme et du corps. Les trésors inépuisables de l’univers seront proposés à l’étude des rachetés de Dieu. » Le grand conflit E.White (Nampa, Idaho; Pacific Press Publishing Association, 1990) page 736.

-

4. LE MAL VA-T-IL À NOUVEAU MENACER LE CIEL ?

« Il n’entrera chez elle rien de souillé, ni personne qui se livre à l’abomination et au mensonge; il n’entrera que ceux qui sont écrits dans le livre de vie de l’agneau. » – Apocalypse 21 : 27.

Dieu va détruire le péché et ses conséquences néfastes pour toujours. Quand Jésus reviendra, « nous serons semblables à lui » (1 Jean 3 :2). Au lieu d’être tenté par la méchanceté et l’égoïsme, nous rechercherons les bontés célestes.

« Dieu essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses auront disparu. » – Apocalypse 21 : 4.

Même le pire ennemi, la mort, aura disparu. Au pays de la jeunesse éternelle, les rachetés seront « immortels » (1 Corinthiens 15 : 53) ; aucun habitant ne souffrira des ravages de la vieillesse.

En plus de détruire les effets du péché, le ciel va les renverser. Imaginez le bonheur de ceux qui avaient été handicapés toute leur vie :

« Alors s’ouvriront les yeux des aveugles, s’ouvriront les oreilles des sourds; alors les boiteux sauteront comme un cerf, et la langue du muet éclatera de joie. » – Ésaïe 35 : 5, 6.

-

5. QUELLE SERA NOTRE PLUS GRANDE JOIE AU CIEL ?

Imaginez la possibilité de voir le Seigneur de l’univers face-à-face !

« Il habitera avec eux, et ils seront son peuple et Dieu lui-même sera avec eux. » – Apocalypse 21 : 3

Le Dieu Tout-puissant promet d’être notre compagnon et tuteur. Quelle joie de s’asseoir à ses pieds ! Pensez au prix qu’un musicien accepterait de payer pour pouvoir passer un moment avec Beethoven ou Mozart. Imaginez la joie d’un physicien qui aurait la chance de s’asseoir à côté d’Albert Einstein, ou le bonheur d’un peintre qui arriverait à converser avec Michel-Ange ou Rembrandt.

Pourtant le privilège des rachetés sera encore plus grand. Ils s’entretiendront avec l’auteur de la musique, la science et l’art. Ils partageront l’intimité du plus brillant cerveau et du cœur le plus tendre de l’univers, celui de Dieu. Et cette relation conduira à l’adoration.

« À chaque nouvelle lune et à chaque sabbat, toute chair viendra se prosterner devant moi, dit l’ÉTERNEL. » - Ésaïe 66 : 23. 

Le visage de Dieu resplendit comme un magnifique soleil. Au-dessous de ses pieds, une mer de verre se dirige dans toutes les directions. Sur cette surface de cristal qui reflète la gloire de Dieu, les rachetés se réunissent pour faire monter leurs hommages. (Apocalypse 22 : 3 à 5 ; 7 :16-17 ; 4 :6)

« Les rachetés de l’Éternel retourneront, ils iront à Sion avec chants de triomphe, et une joie éternelle couronnera leur tête. L’allégresse et la joie s’approcheront, la douleur et les gémissements s’enfuiront. »- Esaïe 35 : 10.

Voici quelqu’un dont la bonté n’est jamais en défaut. Sa fidélité, sa patience et sa compassion ne cessent de se manifester. Gloire à son saint nom !

-

6. C’EST UN RENDEZ-VOUS À NE PAS MANQUER !

Jésus soupire après cette rencontre! C’est pourquoi il a accepté de vous racheter du péché à un si grand prix. Vous devez profiter de ce don. Vous devez prendre l’engagement de servir Dieu comme Maître et Seigneur.

Vous avez besoin du pardon offert à la croix parce que :

« Il n’entrera chez elle (la nouvelle Jérusalem) rien de souillé, ni personne qui se livre à l’abomination et au mensonge; il n’entrera que ceux qui sont écrits dans le livre de vie de l’agneau. » – Apocalypse 21 : 27.

Ce pardon vous apporte la paix intérieure et vous permet de pouvoir regarder votre « papa céleste » face à face sans aucune crainte. Jésus nous délivre du péché, et nous en éloigne. Touché dans notre conscience, Nous devons venir à lui par la force du Saint-Esprit qui agit en nous, et nous séparer de tout ce qui est impur ou souillé.

Au contact de notre sauveur, ces tentations deviennent de plus en plus fades et sans valeurs. Sans Jésus, nous ne pouvons rien faire (Matthieu 11 : 27 à 30).

Ce royaume peut commencer dans votre cœur dès maintenant.

Quand Dieu nous délivre du péché, il crée un petit paradis en nous. Il peut nous aider à vaincre les soucis, la colère, la luxure et la culpabilité qui nous envahissent.

L’espérance du ciel n’est pas une fuite devant les problèmes de la vie. Elle aide à créer un coin du ciel en nous et autour de nous. Un sondage récent a démontré que « ceux qui croient dans une vie future mènent des vies plus heureuses et font plus confiance aux autres que ceux qui n’y croient pas. »

Rien n’aura une plus grande influence sur votre vie qu’une relation étroite avec Jésus-Christ. Écoutez ce que dit Pierre de l’impact d’une foi vivante :

« Vous l’aimez sans l’avoir vu, vous croyez en lui sans le voir encore, VOUS VOUS RÉJOUISSEZ D’UNE JOIE INEFFABLE ET GLORIEUSE, parce que vous obtiendrez le salut de vos âmes pour le prix de votre foi. » – 1 Pierre 1 : 8, 9.

 

 

Avez-vous découvert le genre de vie abondante que le Christ souhaite pour vous ? S’il vous plaît, ne rejetez pas son invitation :

« Et l’Esprit et l’épouse disent : Viens. Et que celui qui entend dise : Viens. Et que celui qui a soif vienne; que celui qui veut, prenne de l’eau de la vie, gratuitement. »- Apocalypse 22 : 17.

Alors que vous lisez ces lignes, Jésus est avec vous et il parle à votre cœur. Il vous dit : « Viens ! » « Viens ! » « Viens ! » Il ne saurait être plus insistant tellement il vous aime personnellement.

Si vous ne l’avez pas encore fait, voici le moment idéal pour explorer son offre. Pourquoi ne pas lui dire que vous acceptez son don merveilleux et que vous désirez passer l’éternité avec lui ?

Dîtes-lui que vous ne lui êtes pas indifférent. Remerciez-le pour tout ce qu’il a fait pour vous et tout ce qu’il a en vue pour vous.

S’il y a une barrière entre Dieu et vous, demandez-lui de vous aider à vous en débarrasser.

Alors que vous entendez sa voix et que vous êtes encore de bonne foi, donnez-vous à lui sans réserve.

Baissez la tête en ce moment et dites : « Jésus mon Seigneur, je viens. Je me donne à toi. Je veux t’appartenir pour toujours. »

 

10eme ÉTAPE :

 

 

 

IDENTIFICATION D’UNE ÉPOQUE.

 

-

La plupart d’entre nous sont portés instinctivement à s’interroger sur l’avenir. Nous voulons savoir ce qui se cache à l’horizon. Mais les prédictions sont loin d’être précises. Nous avons déjà assez de mal à prévoir la température qu’il fera demain !

 

 

Néanmoins, il y a quelqu’un dont les prophéties se sont révélées remarquablement précises.

À travers sa Parole, Jésus-Christ peut nous conduire dans l’avenir. Il est un guide digne de confiance. Dans cette leçon, nous allons voir ce qu’il a dit au sujet de sa seconde venue. Après tout, qui peut mieux connaître ce qui se passera à la fin des temps que celui qui a créé la terre ?

-

1. LES SIGNES QUI FONT CROIRE QUE NOTRE ÉPOQUE RESSEMBLE À CELLE DÉCRITE LORS DU RETOUR DU CHRIST.

Après que Jésus eut annoncé à ses disciples qu’il reviendra sur cette terre une seconde fois (Matthieu 23 : 39), quelle question lui posèrent-ils ?

« Dis-nous, quand cela arrivera-t-il, et quel sera le SIGNE DE TON AVÈNEMENT et de la fin du monde   ? » - Matthieu 24 : 3.

Jésus répondit de façon claire et précise. Dans Matthieu chapitre 24 et Luc chapitre 21, il donne personnellement plusieurs « signes  » ou preuves, par lesquels nous pourrons savoir quelle sera l’époque de son avènement.

D’autres prophéties bibliques aident à mieux saisir le tableau, car elles donnent plusieurs détails sur la condition du monde juste avant le retour du Christ. Comme nous allons le voir, ces prophéties sont en train de s’accomplir sous nos yeux; elles indiquent que le retour de Christ sur cette terre est imminent.

Arrêtons-nous à dix jalons des prophéties bibliques sur l’autoroute qui mène au ciel et examinons les questions qu’un voyageur moderne pourrait se poser en les lisant.

1er jalonAngoisse ! Terreur ! Perplexité !

Plus de dix-neuf siècles auparavant, Jésus donna de la vie moderne une description prophétique qui semblerait avoir été tirée des nouvelles d’un journal du soir :

« Il y aura des SIGNES dans le soleil, dans la lune et dans les étoiles. Et sur la terre, il y aura de L’ANGOISSE ET DE LA PERPLEXITÉ chez les nations qui ne sauront que faire, au bruit de la mer et des flots.

Les HOMMES RENDANT L’ÂME DE FRAYEUR DANS L’ATTENTE DE CE QUI SURVIENDRA POUR LA TERRE ; car les puissances des cieux seront ébranlées.

ALORS ON VERRA LE FILS DE L’HOMME VENANT sur une nuée avec puissance et une grande gloire. Quand ces choses commenceront à arriver, redressez-vous et levez vos têtes, parce que votre délivrance approche. » - Luc 21 : 25-28.

On ne saurait mieux décrire le monde d’aujourd’hui : « Les hommes rendront l’âme de frayeur, dans l’attente de ce qui surviendra pour la terre. » Les armes accumulées sont capables de détruire toute la planète. Bien des gouvernements manipulent de nouvelles armes à l’insu des populations ? Par exemple, connaissez-vous le système HAARP ? (production de micro-ondes envoyées sous l’ionosphère pour influencer le climat, mais qui pourrait aussi servir à provoquer des catastrophes climatiques.)

Jésus nous donne des raisons d’espérer à une époque de calamité. La crise actuelle et les conséquences de l’égoïsme humain engendrent angoisses et terreurs.

Devant une planète qui ne retrouvera jamais sa beauté d’antan, chacun pense à ce qui restera pour ses enfants : pollution nucléaire, pollution chimique, aliments frelatés, irradiés, transgéniques, destruction de la nature, dérèglements climatiques et folie humaine. De nombreuses angoisses en perspectives,  pour qui ?

Vous pensez : « Voyez ce qui est arrivé à notre monde ! » Mais celui qui étudie les prophéties bibliques s’écrie, rempli d’espoir : « Voyez QUI va venir dans notre monde rétablir toutes choses. »

2e jalonles calamités du monde.

Quelle est la place des sinistres dans les événements des derniers jours ?

« Il y aura de grands TREMBLEMENTS DE TERRE, et, en divers lieux, des PESTES et des FAMINES ; il y aura des phénomènes terribles, et de grands signes dans le ciel… Quand vous verrez ces choses arriver, sachez que le ROYAUME DE DIEU EST PROCHE. » - Luc 11, 31.

Pensons un peu à la famine. Les images d’enfants ventrus, qui meurent de faim, demeurent dans nos esprits. N’est-il pas étonnant qu’un monde qui peut envoyer des gens sur la lune, NE SOIT PAS en mesure de nourrir ses propres habitants ? Jésus savait que les famines persisteraient, et que, de façon générale,  l’égoïsme et la méchanceté augmenteraient vers la fin des temps.

Mais qu’en est-il des tremblements de terre ? Selon le World Almanac de 1999, on a assisté à une augmentation frappante des tremblements de terre de siècle en siècle : 18e siècle, six séismes majeurs, 19e siècle, 7 ; 20e siècle, plus de 100. Alors, comment le début du 21 e siècle ne serait-il pas un temps d’angoisses étant donné la progression des sinistres ?

Ces chiffres viennent confirmer les prophéties de Jésus. Les famines et les grands tremblements de terre atteignent un sommet; Les catastrophes climatiques sont sans précédent et sont des phénomènes terribles. « le royaume de Dieu est proche ! » Notre siècle présent, amènera-t-il que des catastrophes en perspectives ou sera-t-il celui du retour du Roi des rois ?

3e JalonL’accumulation des richesses.

Pourquoi les richesses glissent-elles entre les mains de moins en moins de personnes alors que de plus en plus de gens tombent dans la misère ?

« Vous avez accumulé des richesses aux derniers jours. » – Jacques 5 : 3.

En dépit de nos connaissances en matière de finances, les riches ne cessent de s’enrichir et les pauvres de s’appauvrir. Les fortunes qui s’élèvent à plusieurs millions sont un autre signe que « le retour du Seigneur est proche » (verset 8).

4e jalonL’instabilité civile.

Pourquoi le mécontentement et l’instabilité parmi les employés se sont-ils accrus de façon si dramatique ?

« Voici, le salaire des ouvriers qui ont moissonné vos champs, et dont vous les avez frustrés, crie, et les CRIS DES MOISSONNEURS (ouvriers) sont parvenus jusqu’aux oreilles du Seigneur des armées… Soyez patients, affermissez vos cœurs, car L’AVÈNEMENT DU SEIGNEUR EST PROCHE. » - Jacques 5 : 4, 8.

Après avoir prédit une accumulation des richesses sans précédent à notre époque, Jacques prévit des agitations civiles provenant d’ouvriers mécontents. La tension entre les « nantis » et les « moins nantis » ne cesse de s’accroître. Les peuples se révoltent et les dictateurs tombent les uns après les autres. C’est une autre preuve que « l’avènement du Seigneur est proche. »

5e jalon- La décadence morale

Pourquoi le tissu moral de la société ne cesse-t-il de s’effriter ?

« Sache que dans les derniers jours, il y aura DES TEMPS DIFFICILES, car les hommes seront égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, traîtres, emportés, enflés d’orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, ayant l’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force…

LES HOMMES MÉCHANTS ET IMPOSTEURS AVANCERONT TOUJOURS PLUS DANS LE MAL, égarant les autres et égarés eux-mêmes. » – 2 Timothée 3 : 1-5, 13.

 

 

Pourrait-on penser à une meilleure description de notre monde ? Pointez votre caméra dans n’importe quelle direction aujourd’hui et vous trouverez le portrait d’un matérialisme arrogant. Vous découvrirez une épidémie troublante d’enfants maltraités, et brutalisés. Vous obtiendrez de nombreuses scènes de jeunes sans contrôle, d’adolescents qui tuent et mutilent au hasard. Toutes ces choses forment une galerie de photos qui proclament haut et fort l’absence de vraie spiritualité et que le retour de Jésus est proche.

6e jalonLa propagation de la sorcellerie.

Pourquoi voyons-nous une explosion d’intérêts pour l’occultisme ?

« Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes : ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus. » – Matthieu 24 : 24.

Ces passages prédisent qu’à la fin des temps il y aura toutes sortes de miracles et de signes, et une contrefaçon manifeste du Saint-Esprit.

La fréquentation de médiums, voyants, guérisseurs est en forte augmentation.

Le spiritisme a revêtu des habits modernes tels que la kinésiologie, et les nombreuses techniques de relaxation d’origine orientales entre autres, mais il s’est aussi infiltré dans de nombreuses églises sous des formes très diverses. Beaucoup conversent avec les esprits pensant communiquer avec des morts sans se rendre compte du piège qui se referme sur eux.

La Franc-maçonnerie continue ses ravages. Envoûtements et possessions sont fréquents,  mais  les termes de « schizophrénie » ou « bipolaire » utilisés par les médecins cachent souvent une réalité d’ordre spirite.

Les adeptes du Nouvel Âge se retrouvent un peu partout. Les pendules et boules de cristal sont de plus en plus utilisés. Le druidisme est de retour.

Les Pokémon, Halloween et Harry Potter ont préparés les esprits fragiles de nos enfants à recevoir les démons.

Biens des miracles sont obtenus par l’introduction d’un démon à l’insu du malade. Tout ceci fait voir plus clairement que comme Jésus l’a prédit, nous vivons à l’époque « du retour du Fils de l’homme » (verset 27). Mais celui qui s’appuie sur la protection de Dieu et se nourrit des Saintes Écritures quotidiennement déjoue les ruses du Diable.

7e jalonUn monde éveillé

Quel est le sens de l’éveil en matière de ce qui se passe dans le monde de l’Afrique, du Moyen-Orient, de l’Europe de l’Est et dans les nations de l’Extrême-Orient ?

« QUE LES NATIONS SE RÉVEILLENT !… Saisissez la faucille, car la moisson est mûre !… Grande est leur méchanceté. C’est une multitude, une multitude, dans la vallée du jugement ; car LE JOUR DE L’ÉTERNEL EST PROCHE dans la vallée de décision. » – Joël 3 : 12-14.

Aujourd’hui en Asie, en Afrique, dans l’Europe de l’Est, l’ancienne Union Soviétique et les pays du Moyen-Orient, nous sommes témoins du plus grand réveil des nations dans toute l’histoire du monde « car l’avènement du Seigneur est proche. »

8e JalonDes plans pour la paix et des préparatifs pour la guerre.

Nous vivons dans un monde bizarre.
Tous s’accordent à dire qu’il faudrait donner une chance à la paix. Nous parlons de paix; mais les rancunes datant de siècles passés se changent en conflits flagrants.

Les prophètes Michée et Joël avaient prédit qu’au moment même où les nations parleront de leur désir de faire la paix (Michée 4 :1-3), la méfiance envers leurs voisins les forcera à se préparer pour la guerre (Joël 3 : 9-13).

Il y a longtemps que la Bible décrivit notre dilemme de paix et de guerre et déclara que la paix durable ne régnera sur terre qu’au retour de Jésus.

9e jalonLes progrès modernes

Après tant d’années d’histoire, pourquoi le transport et la communication ont-ils tant rapproché les gens du monde ?

« JUSQU’AU TEMPS DE LA FIN, plusieurs iront çà et là et la connaissance augmentera. » – Daniel 12 : 4.

Ici Daniel indique que la connaissance de ses prophéties augmentera jusqu’à la fin des temps. Mais cette prédiction semble faire allusion à notre époque d’informatique. La connaissance de plusieurs disciplines a augmenté à la vitesse de l’éclair, récemment. Il y a eu plus de changements au cours des cinquante dernières années qu’au cours des deux mille ans passés.

 PLUSIEURS IRONT ÇA ET LÀ pour augmenter la connaissance. Avant 1850, les gens se déplaçaient à cheval et en boggie, presque comme ils l’avaient toujours fait. Aujourd’hui nous avons franchi la barrière du son pour explorer le globe en avions Concorde ou en navettes spatiales. L’accroissement des voyages et le déluge d’inventions récentes prouvent aussi que nous sommes à la fin des temps. »

10e jalonL’évangile dans le monde entier

« Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier pour servir de témoignage à toutes les nations; alors viendra la fin » – Matthieu 24 : 14.

Pendant des décennies, presque la moitié du globe était verrouillée derrière un rideau de fer et n’avait pas accès à la Bonne Nouvelle. Mais tout à coup, l’Europe de l’Est échappa au communisme. Le mur de Berlin s’est effondré et le puissant Empire Soviétique s’est dissout. Alors la moitié de la planète put accueillir l’Évangile.

Il est évident que l’Évangile est vraiment prêchée dans « le monde entier » comme jamais auparavant. Au moyen de satellite, le message chrétien est diffusé simultanément dans presque chaque nation. Nous sommes à l’époque dont Jésus parlait quand il disait : « Cette bonne nouvelle sera prêchée dans le monde entier, alors viendra la fin. »

-

2. JÉSUS VA-T-IL REVENIR BIENTÔT ?

Après avoir décrit les événements qui surviendraient juste avant son second retour, Jésus conclut en disant :

« Je vous le dis en vérité, cette génération ne passera point, que tout cela n’arrive. » – Matthieu 24 : 34

 

 

La conclusion est claire, la génération décrite par ces jalons de prophétie verra le retour de Jésus sur la terre. Pour toujours, il mettra fin au péché et à la souffrance et établira son royaume éternel. Jésus ajoute :

« Personne ne sait… ni le jour ni l’heure » (verset 36).

Puis il continue : « Vous aussi, tenez-vous prêt, car le Fils de l’homme viendra à l’heure où vous n’y penserez point. » – Matthieu 24 : 44.

A force de constater que les « fins du monde » du type « 2012 » annoncées par les faux prophètes ne se réalisent pas,  la majorité des gens ne seront pas prêts  de croire au retour de notre Seigneur Jésus Christ.

-

3. JÉSUS, L’UNIQUE ESPOIR DU MONDE

Jésus est le dernier et le meilleur espoir de notre monde. Il mourut au Calvaire pour assurer la défaite du mal et délivrer tous ceux qui acceptent le salut qu’il offre.

Celui qui pèche est du diable, car le diable pèche dès le commencement. Le Fils de Dieu a paru afin de détruire les œuvres du diable.

Notre Sauveur,  par son sacrifice, nous montre son amour et l’amour du Père envers chacun de nous personnellement. Le doute profond induit par Satan concernant les vrais sentiments de Dieu est levé (genèse 3 : 1 à 5).

Ce même Jésus qui un jour mettra fin aux malaises du monde par son retour, offre aujourd’hui d’effacer la culpabilité engendrée par le péché dans votre vie.

Point n’est besoin d’attendre son second retour pour être délivré de la culpabilité, de l’anxiété et des comportements nocifs. Jésus est prêt à vous offrir sa paix à l’instant même.

Le voulez-vous ?

 

 

 

Tandis qu’elle assistait à un service religieux, une jeune femme se sentait étrangement touchée par la présentation de l’Évangile. Alors qu’elle entendit l’histoire d’un Sauveur qui revient bientôt, toutes les pièces de son puzzle commençaient à se placer. Cela avait de l’allure. Elle se dit qu’elle était à la recherche de l’amour, du bonheur et de la paix dans tous les mauvais endroits. Jésus devait être la réponse.

Le lendemain, quand l’évangéliste et son adjoint se rendirent chez elle, elle leur fit le récit d’une vie amère et brisée. Elle avait atteint les bas-fonds comme alcoolique, et subvenait à ses besoins au moyen de la prostitution. Après avoir décrit ses problèmes, elle sanglota : « C’est vraiment à moi que vous vous adressiez hier soir. »

Mais la voix qui avait touché son cœur fut celle de Dieu qui lui parlait tendrement. Elle décida de prendre position. Elle invita Jésus à venir dans son cœur comme Seigneur et Sauveur et s’accrocha à l’espérance de son prochain retour.

Au cours des semaines qui suivirent, elle remarqua que ses nombreuses craintes, qu’elle avait toujours essayées de noyer dans la boisson, étaient maintenant soulagées alors qu’elle passait du temps à parler à Dieu. Il commença par la délivrer des mauvaises habitudes qui la ruinaient.

Elle avait fait bien des choses dont elle n’était pas fière. Mais la grâce et le pardon de Christ étaient plus forts que sa honte. Elle aimait l’expérience du brigand sur la croix. Dans les dernières heures de sa vie, il se tourna vers l’Innocent qui souffrait et le supplia : « Jésus, souviens-toi de moi quand tu seras dans ton règne » (Luc 23 :42). Jésus répondit immédiatement en promettant au voleur une place à ses côtés dans le paradis (verset 43).

Le même Jésus, qui a gracieusement offert le pardon à ce mourant, vous offre le salut, le pardon complet et le repos d’esprit en ce moment.

Découvrez-le pour vous-même aujourd’hui.

Vous pouvez prier avec le voleur mourant : « Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras dans ton règne. « Et Jésus répondra : « Je reviendrai, et vous serez avec moi dans le paradis. »

 

 

 

TEST DE CONNAISSANCE 02

Test de connaissance – Section 2

Ce lien vous dirige vers le site premier "decouvertedubonheur.com"

Le test vous permettra de recevoir en prime des récits de témoignages.

Chacune des 7 sections se termine par un test et des témoignages en prime.

Alors, n'hésitez pas !

 

********************************************

Liens:

HAUT DE PAGE

ou

PAGE SUIVANTE