Section 05 : Une vie, et après ?

Section 05 : Une vie, et après ?

 

 

(17) Un enfer ! Où ça ?

(18) Au-delà d’une vie ?

(19) Y-a-t-il une justice ?

 

 

17eme ÉTAPE :

 

 

 

 

UN ENFER ! Où çà ?

 

 

 

-

Une fusillade éclata quand un étudiant entra dans l’école et tua gratuitement plusieurs de ses camarades. Un homme aigri qui avait été démis de son poste entra dans son ancien lieu de travail et tua son supérieur. Une mère fit reculer son auto dans un lac afin de noyer ses deux enfants qui étaient dedans.

Sur au moins deux continents, des milliers de gens ont été massacrés dans des épurations ethniques causées par des querelles séculaires entre deux ou plusieurs groupes ethniques. Des hommes, des femmes, des enfants, et même des bébés, ont été fusillés, mutilés, battus et violés.

Plusieurs s’insurgent contre la peine capitale infligée aux assassins avérés. Des groupes protestent violemment contre elle et la qualifient de « rituel païen. » Ils demandent s’il n’y a pas moyen de racheter ces meurtriers.

Quelle est la façon la plus humaine d’exécuter les criminels condamnés ? La chaise électrique ? Certains croient que l’injection d’un poison causerait beaucoup moins de douleur. D’autres soutiennent que la vie s’achèverait plus rapidement au moyen de la pendaison.

Mais dans tout ce débat passionné sur la peine capitale, il y a une option à laquelle personne n’a pensé. Personne n’a suggéré que l’on inflige une agonie physique et une torture atroce aux meurtriers sans cœur qui ont attenté cruellement à la vie de quelqu’un. Par exemple, personne n’a suggéré que l’on fasse périr ces assassins dans un feu lent interminable.

 

 

Mais bien des chrétiens sincères pensent que notre Père céleste fera pire que cela. Ils disent que les méchants doivent être torturés afin de payer pour leurs péchés. Qui pis est, ils croient que le lieu d’exécution de Dieu est un endroit de tourment éternel. Certains ont reçu des visions de Jésus soit disant, qui leur présentait l'enfer éternel. D'autres ont visité l'enfer lors d'une NDE (Expérience de mort imminente) conduits  par un ange et qui parfois s'annonce comme étant Jésus lui-même.

Qu’arrive-t-il exactement aux méchants ? Comment leur sort fait-il penser à l’amour et à la justice de Dieu ? Comment savoir si une vision vient de Dieu ? Cherchons la réponse de la Bible.

-

1. LE CHAGRIN DE JÉSUS SUR LA CROIX

Il y a 6 000 ans que Dieu plaide avec les hommes et les femmes :

« Je suis vivant ! dit le Seigneur, l’Éternel, ce que je désire, ce n’est pas que le méchant meure, c’est qu’il change de conduite et qu’il vive. » - Ézéchiel 33 : 11. (Tous les versets sont tirés de la Version Louis Second.)

 

 

La croix montre à quel point Dieu veut sauver l’humanité déchue. Quand Jésus s’écria sur la croix : « Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font », il mit à nu son cœur blessé (Luc 23 : 34).

Il n’est pas mort d’étouffement comme le veut la crucifixion.  Jésus mourut d’un cœur brisé. Le sang et l’eau qui s’échappèrent de son côté sont le signe clinique d’une rupture cardiaque d’origine émotionnelle (Jean 19 : 30, 34).

Mais en dépit de cette puissante démonstration de l’amour divin, de nombreuses personnes refusent toujours de se tourner vers Jésus. Aussi longtemps que le mal règne dans ce monde, la misère humaine augmentera. Alors il faudra détruire le péché. Comment Dieu compte-t-il y parvenir ?

« Le jour du Seigneur viendra… Les cieux passeront avec fracas; les éléments seront détruits par le feu, et la TERRE AVEC TOUT CE QU’ELLE CONTIENT SERA CONSUMÉE. » - 2 Pierre 3 : 10. 

 

 

Dieu devra enfin purifier l’univers de tout mal et mettre fin au péché. Ceux qui s’accrochent au péché risquent d’être un jour détruits par ce feu symbolique qui est préparé pour détruire le diable, ses anges, et le péché de notre monde.

Quel triste moment pour Jésus quand il verra la destruction de ceux pour lesquels il donna sa vie.

Il ne faut pas imaginer un feu tel que nous le connaissons car ce feu ne peut pas tout détruire, il ne peut pas détruire par exemple la radioactivité. Le moyen de destruction et de nettoyage que dieu utilisera nous est donc présenté à l’image d’un feu, car l’homme comprend ce que peut faire le feu.

-

2. QU’EST-CE QUE L’ENFER ?

Contrairement à des croyances populaires, Dieu n’a pas un feu qui brûle maintenant dans un endroit appelé « Enfer » où les pécheurs subissent la mort.

Dieu attend jusqu’au jugement final, à la fin des 1 000 ans qui suivent le retour de Jésus, pour exécuter la sentence sur les méchants (Apocalypse 20 : 9-15).

 

 

Le mot « Enfer » n’existe pas dans la Bible, c’est l’expression « feu éternel » ou « feu de la Géhenne »  que la parole de dieu nous transmet. (Matthieu 18 : 7 à 9)

« Le Seigneur sait délivrer de l’épreuve les hommes pieux et réserver les injustes pour être punis AU JOUR DU JUGEMENT. » - 2 Pierre 3 : 9.

Il nettoie également notre monde avec ce feu purificateur:

« Les cieux et la terre d’à présent sont gardés et réservés pour le feu, pour le JOUR DU JUGEMENT et de la ruine des hommes impies. » - 2 Pierre 3 : 7.

Dieu n’a jamais voulu qu’un être humain finisse ses jours dans le « feu éternel ». Mais quand les gens refusent de se séparer de Satan et s’accrochent à leurs péchés, ils devront finalement recevoir les conséquences de leur choix.

« Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche : ‘Retirez-vous de moi, maudits; allez dans le feu éternel QUI A ÉTÉ PRÉPARÉ POUR LE DIABLE ET POUR SES ANGES.’ » - Matthieu 25 : 41.

« Or, comme on arrache l’ivraie et qu’on la jette au feu, il en sera de même À LA FIN DU MONDE.

Le Fils de l’homme enverra ses ANGES, qui ARRACHERONT de son royaume TOUS LES SCANDALES ET CEUX QUI COMMETTENT L’INIQUITÉ.

ET ILS LES JETTERONT DANS LA FOURNAISE ARDENTE, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. » - Matthieu 13 : 40-42.

Avant que cette sentence ne soit exécutée, l’univers entier devra s’assurer que Dieu a été juste dans ses rapports avec chaque être humain.

Dans le grand conflit qui se produit entre Christ et Satan, Satan a essayé de prouver à l’univers que la voie du péché est la meilleure, mais Jésus a montré que le chemin de l’obéissance est le seul secret du bonheur éternel.

À la fin des 1 000 ans, cette démonstration culminera dans le jugement contre Satan, ses anges et les méchants.

Après que les livres du souvenir seront ouverts pour montrer la part que chacun aura joué dans cette tragédie, Dieu jettera Satan, la mort et le séjour des morts, ainsi que quiconque « ne fut pas trouvé dans le livre de vie, dans l’étang de feu » (Apocalypse 20 :14-15).

Selon le verset suivant, Apocalypse 21 :1, après que Dieu aura purifié la terre du péché avec le feu, il créera  » un nouveau ciel et une nouvelle terre. «  

-

3. PENDANT COMBIEN DE TEMPS LE FEU ÉTERNEL BRÛLERA-T-IL ?

Plusieurs croyants et dénominations acceptent l’idée que le feu éternel durera pour toujours, et conduira à un tourment éternel. Considérons attentivement des versets qui décrivent comment Dieu traite le péché et les pécheurs.

 

 

« Au milieu d’une flamme de feu pour punir … ceux qui n’obéissent pas à l’Évangile de notre Seigneur Jésus. Ils auront pour CHÂTIMENT UNE RUINE ÉTERNELLE, loin de la face du Seigneur et de la gloire de sa force. » -2 Thessaloniciens 1 : 8, 9.

Remarquez que « ruine éternelle » n’est pas la même chose que « tourment éternel ». Elle signifie tout simplement une destruction définitive. L’effet est la mort pour toujours.

Pierre associe le jour du jugement avec la « destruction des hommes impies. » (2 Pierre 3 : 7).

Selon Jésus, l’impie périt dans le feu éternel (Matthieu 10 : 28).

Dans l’Apocalypse, Jésus précise : « Celui qui vaincra n’aura pas à souffrir la seconde mort. » (Apocalypse 2 :11).

Dans Jean 3 : 16, Jésus explique que Dieu « a donné son Fils unique, » afin que ceux qui croient ne « périssent pas, mais qu’ils aient la vie éternelle. »

Jésus fait le contraste entre deux sorts : la vie éternelle, ou la perdition et non pas le fait de brûler éternellement. Nous devons conclure que le feu éternel a décidément une fin; il a pour résultat la mort et la destruction des méchants.

À travers les Écritures, des déclarations claires nous disent que les méchants seront détruits. « Les méchants seront retranchés » (Psaume 37 : 28), ils « périront » (2 Pierre 2 : 12), Le feu réduira en cendres (Malachie 4 : 1-3) « Le salaire du péché c’est la mort » et non pas la vie éternelle dans le feu éternel ; (Romains 6 : 23).

Dans Matthieu 25 :41, Jésus parle « du feu éternel préparé pour le diable et ses anges. » Le mot « éternel » suggère-t-il que le feu éternel est pour toujours ?

 

 

Jude, au chapitre 7, présente Sodome et Gomorrhe comme « l’exemple de ceux qui subirent le châtiment du feu éternel. » Évidemment, ces villes ne sont plus en train de brûler aujourd’hui.

Mais le feu ÉTAIT éternel dans le sens qu’il provoqua une destruction par une condamnation définitive. Éternel signifie donc : sans possibilité de changement.

Dans 2 Pierre 2 : 6 on parle encore du feu éternel. Mais ce verset dit clairement que Dieu « a condamné à la destruction et réduit en cendres les villes de Sodome et de Gomorrhe, les donnant comme exemples aux impies à venir. »

Les impies de Sodome et de Gomorrhe n’agonisent plus aujourd’hui; ils furent réduits en cendres depuis bien longtemps. Cependant, le feu qui les détruisit est « éternel » dans ses conséquences. Ce fut une destruction définitive.

 

 

Étant donné que le livre d’Apocalypse utilise un langage symbolique si coloré, certains de ses passages ont été mal compris. Par exemple, en parlant des perdus, Apocalypse 14 :11 dit : « la fumée de leur tourment monte au siècle des siècles. » Cela fait penser à une souffrance sans fin. Mais une fois de plus, laissons l’Écriture interpréter l’Écriture.

« Au siècle des siècles, pour toujours » sont des expressions dont le sens doit se traduire et se traduit souvent dans la Bible par « à tout jamais » ou « une fois pour toute ».

Alors, nous devons chercher à comprendre comment l’Écriture utilise un langage symbolique ou poétique. La fumée qui monte pour toujours de l’étang de feu est un moyen frappant d’exprimer la destruction éternelle.

Apocalypse 21 :8 nous dit clairement que l’étang de feu et de soufre qui brûle « est la seconde mort. » le feu éternel a donc une fin. Les méchants sont consumés et détruits.

Le but du châtiment final dans le feu éternel est de débarrasser l’univers du péché, et non de préserver le péché à jamais. C’est extrêmement difficile d’imaginer que le Christ qui pleura sur le sort de Jérusalem et qui pardonna à ceux qui le mirent à mort, serait en mesure de passer l’éternité à contempler l’agonie des condamnés.

 Définitivement le « feu éternel » a une fin. À la fin des 1 000 ans, Dieu fera pleuvoir le feu du ciel et éliminera le diable, ses anges et les méchants qui s’accrochèrent à leurs péchés. Le « feu descendra du ciel et les dévorera » (Apocalypse 20 : 9).

Selon Jésus, ce feu « ne s’éteint point » (Matthieu 3 : 12). Pour bien comprendre le symbolisme de « feu éternel qui ne s’éteint point », il faut étudier ce qu’est la Géhenne.

 

 

Au temps de Jésus, Jérusalem jetait ses détritus dans une vallée appelée Géhenne. Chaque jour, le feu était sans cesse alimenté par les déchets qu’on y déposait.

D’où l’expression de Jésus : « ne s’éteint point », mais si aucun déchets n’y parvenait plus, le feu finirait par s’éteindre. Tant que des hommes alimentent ce feu, il brûle de façon permanente. Il en sera de même au jour du jugement final.

Par ce symbolisme, on comprend que, Lorsque les impies seront détruits, la permanence de ce feu qui est un symbole de destruction n’aura plus de raison d’être. C’est ainsi qui faut comprendre la signification de « feu éternel ».

Dieu promet de créer une nouvelle terre de ce feu purificateur. Les anciennes souffrances seront oubliées, et « on n’y entendra plus le bruit des pleurs et le bruit des cris » (Ésaïe 65 : 16-19).

Quel beau jour ce sera ! Toutes les causes de chagrin auront disparu. Dieu effacera les blessures du péché de tous les cœurs, et notre bonheur sera complet.

-

4. POURQUOI DOIT-IL Y AVOIR UN FEU ÉTERNEL ?

Au commencement Dieu créa un monde parfait. Mais le péché y fit son entrée et produisit le désastre, la ruine et la mort.

Si en entrant chez vous un soir, vous trouviez votre maison pillée ou démolie, la laisseriez-vous ainsi pour toujours?

Pas du tout. Vous la balaieriez, vous la nettoieriez à fond, et vous jetteriez les meubles qui ne pourraient plus être réparés.

 

 

Dieu fera de même. Il effacera pour toujours les ravages et la pollution du péché en créant une nouvelle terre à sa place. En détruisant ce monde, le dessein de Dieu est de préparer la voie à un monde parfait pour les rachetés.

Mais Dieu est confronté à un sérieux problème parce que non seulement le péché a ravagé le monde physique, il a aussi infecté les gens. Le péché a troublé nos rapports avec lui et avec nos semblables.

L’humanité souffre encore de la maltraitance des enfants, du terrorisme, de la solitude et de mille autres cancers de l’âme.

Dieu devra un jour détruire le péché parce que ce dernier détruit les gens.

Le dilemme de Dieu est comme suit : comment éliminer le virus mortel du péché de ce monde sans toutefois détruire tous les gens qui en sont affectés. Sa solution fut de prendre sur lui le virus en la personne de Christ. Il permit au cancer du péché de le détruire à la croix. Par conséquent :

« Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner et pour nous PURIFIER DE TOUTE INIQUITÉ. » -1 Jean 1 : 9. 

Dieu offre sa solution au problème du péché à tous gratuitement. Mais malheureusement, certains s’attachent à la maladie du péché.

Dieu nous supplie, mais ne forcera personne à choisir la vie éternelle. Ceux qui rejettent sa solution seront finalement consumés par la maladie du péché.

Voici la vraie raison du feu éternel :

 

 

« Car j’ai appelé et vous n’avez point répondu, j’ai parlé, et vous n’avez point écouté; mais vous avez fait ce qui est mal à mes yeux, et vous avez choisi ce qui me déplaît. » -Ésaïe 65 : 12.

Séparé de Jésus par leur propre choix, les méchants découvriront que la seule solution est la mort éternelle.

-

5. QUEL SERA LE PRIX DE LA PERDITION ?

Même si les Écritures n’enseignent pas que le feu éternel produit une souffrance sans fin, il nous fait tout de même comprendre que le fait d’être perdu représente une expérience terrible. Les méchants ne connaîtront pas la vie éternelle.

Quelle horreur de constater que la joie de la vie éternelle avec Dieu leur a échappé, et qu’ils ne pourront jamais plus expérimenter le bonheur d’une relation parfaite et aimante à travers les âges.

Quand le Christ fut suspendu à la croix et que les péchés du monde le séparaient de son Père, il a dû ressentir comme pour lui-même l’agonie de la perte éternelle.

Alors que les méchants regarderont au vide noir qui sera devant eux, ils ne verront que la destruction éternelle. Ils mourront sans espoir d’une autre résurrection car il n’y aura plus en eux la volonté d’être changé.

Ils verront aussi comment ils avaient sans cesse rejeté le Christ quand il s’approchait d’eux avec amour.

À la fin ils fléchiront les genoux pour reconnaître la justice de Dieu et son amour : « et que toute langue confesse que Jésus Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père. » (Philippiens 2 :10, 11).

C’est pourquoi les auteurs bibliques nous montrent de façon urgente le poids de nos choix et les déclarations du Christ.

« Nous vous exhortons à ne pas recevoir la grâce de Dieu en vain. Car il dit : Au temps favorable je t’ai exaucé, au jour du salut je t’ai secouru.

Voici MAINTENANT le temps favorable. Voici MAINTENANT le jour du salut. » - 2 Corinthiens 6 : 1-2.

Je ne puis penser à une tragédie plus grave que celle de quelqu’un qui aurait méprisé le sacrifice infini de Jésus en choisissant d’être perdu. Les possibilités sont très claires : la destruction éternelle, une inexistence éternelle, ou une amitié éternelle avec Christ qui comble nos plus chers désirs.

 

-

 

Les mains que Jésus vous tend aujourd’hui porteront éternellement la marque des clous pour votre bonheur éternel.

Que choisissez-vous ? Pourquoi ne pas vous assurer de votre sort en Jésus-Christ dès maintenant ?

 

 

Le même sujet en 2 vidéos sur la chaine canadienne « Il est écrit »:

 

Vidéo 1 : VÉRITÉS SUR L’ENFER.

 

 

Vidéo 2 : ENFER ÉTERNEL ?

 

 

18eme ÉTAPE :

 

 

 

 

AU-DELÀ D’UNE VIE ?

 

 

-

 

Nous sommes surpris quand un enfant demande pour la première fois : « Qu’est-ce que cela signifie mourir ? » Nous évitons de parler de la mort d’un être cher et même d’y penser. La mort est l’ennemi commun des gens de partout.

Quelles sont les réponses aux douloureuses questions relatives à la mort ? Y a-t-il la vie après la mort ? Reverrons-nous nos bien-aimés disparus ?

-

1. FAIRE FACE À LA MORT SANS CRAINTE

Nous avons tous à un moment donné, peut-être tout de suite après le décès d’un ami ou d’un être cher, ressenti un vide au creux de l’estomac, ce sentiment de solitude qui nous envahit quand une vie touche à sa fin.

Vu que ce sujet est si important et si chargé d’émotions, où pouvons-nous apprendre la vérité sur ce qui se passe à la mort ? Heureusement qu’une partie de la mission du Christ sur la terre était de :

« Délivrer tous ceux qui, par crainte de la mort, étaient toute leur vie retenus dans la servitude » (Hébreux 2 : 15).

À travers la Bible, Jésus offre des messages réconfortants et répond sans équivoque à toutes nos questions au sujet de la mort et de la vie future.

-

2. LA FAÇON DONT DIEU NOUS A CRÉÉS

Pour bien comprendre la vérité au sujet de la mort selon la Bible, commençons par voir comment Dieu nous a créés.

« L’Éternel Dieu forma l’homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l’homme devint un être vivant. » - Genèse 2 : 7 (À moins d’avis contraire, tous les versets sont tirés de la Version Louis Second.)

À la création, Dieu façonna Adam de la « poussière de la terre. » Il avait un cerveau prêt à penser, du sang dans ses veines prêt à couler. Puis Dieu souffla dans ses narines le « souffle de vie » et Adam devint « un être vivant » [en hébreu, « âme vivante »].

Remarquez bien que la Bible ne dit pas qu’Adam reçut une âme ; mais elle dit plutôt que « l’homme devint une âme vivante. »

Lorsque Dieu souffla en Adam, la vie se mit à couler de la part de Dieu. La combinaison du corps et du « souffle de vie » fit d’Adam « un être vivant » ou « une âme vivante. » Nous pouvons écrire l’équation comme suit :

« La poussière de la terre » + « le souffle de Dieu » = « une âme vivante« , et le corps sans vie + le souffle de Dieu = un être vivantChacun de nous a un corps et une tête pensante. Tant que nous continuerons de respirer, nous serons des êtres vivants ou des âmes vivantes.

-

3. QUE SE PASSE-T-IL QUAND ON MEURT ?

Au moment de la mort, c’est le contraire du processus de création décrit dans Genèse 2 : 7 qui se produit.

« La poussière retourne à la terre, comme elle y était, et l’esprit retourne à Dieu qui l’a donné. »- Ecclésiaste 12 : 9.

 

La Bible utilise souvent les mots hébreux pour souffle et esprit comme synonymes. Quand quelqu’un meurt, son corps devient de la « poussière » et l’esprit, « le souffle de vie » retourne à Dieu qui est sa source. Qu’arrive-t-il à l’âme ?

« Je suis vivant ! dit le Seigneur, l’Éternel,… toutes les ÂMES sont à moi. L’ÂME QUI PÊCHE, C’EST CELLE QUI MOURRA. » - Ézéchiel 18 : 3-4.

L’âme meurt. Elle n’est pas immortelle.

L’équation tirée de Genèse 2 : 7 quand Dieu nous avait créés se fait à rebours au moment de la mort :

« La poussière de la terre » – « souffle de vie » = âme morte. 
Corps sans vie – souffle de Dieu = être mort.

La mort est la cessation de la vie. Le corps se désintègre en poussière, et le souffle, ou l’esprit, retourne à Dieu.

Nous sommes une âme vivante dans la vie, mais dans la mort nous ne sommes qu’un cadavre, une âme morte, un être mort. Alors les morts ne sont conscients de rien.

Quand Dieu reprend le souffle de vie qu’il nous a donné, notre âme meurt. Plus tard dans cette leçon, nous verrons qu’avec Christ, il y a de l’espoir.

-

4. COMBIEN DE CHOSES UNE PERSONNE MORTE PEUT ELLE CONNAÎTRE ?

Après la mort, le cerveau se désintègre. Il ne peut rien connaître et ne se rappelle de rien. Toutes les émotions humaines cessent à la mort.

« Leur amour, et leur haine, et leur envie, ont déjà péri. » - Ecclésiaste 9 : 6.

Les morts sont inconscients, alors ils ne sont pas au courant de ce qui se passe. Ils n’ont absolument pas de contact avec les vivants :

« Les vivants, en effet, savent qu’ils mourront; mais les morts ne savent rien. » -Ecclésiaste 9 : 5.

La mort est comme un sommeil dépourvu de rêves. En effet, la Bible appelle la mort un sommeil 54 fois. Jésus enseigna que la mort est comme un sommeil. Il dit à ses disciples :

« Lazare, notre ami, dort ; mais je vais le réveiller. Les disciples lui dirent : Seigneur, s’il dort, il sera guéri.

Jésus parlait de sa mort, mais les disciples pensaient qu’il parlait du sommeil naturel. Alors il leur dit ouvertement : Lazare est mort. » - Jean 11 : 1-14. 

Lazare était mort pendant quatre jours avant l’arrivée de Jésus. Quand Jésus se rendit à son tombeau, il prouva que c’est aussi facile pour Dieu de ressusciter un mort que pour nous de réveiller un compagnon qui dort.

Il est réconfortant de savoir que nos bien-aimés disparus « dorment » paisiblement en Jésus. Le tunnel de la mort, que nous aussi devrons traverser, est semblable à un sommeil tranquille et paisible. C’est ici une image pour nous aider à saisir l’absence d’action et de pensée, mais une image n’est pas une réalité. Il ne s’agit donc pas d’un véritable sommeil.

-

5. DIEU, OUBLIE-T-IL CEUX QUI DORMENT DANS LA MORT ?

Le sommeil de la mort n’est pas la fin de l’histoire. Lorsqu’il était au tombeau, Jésus dit à Marthe, la sœur de Lazare :

« JE SUIS LA RÉSURRECTION et la vie. CELUI QUI CROIT EN MOI VIVRA, quand même il serait mort. » - Jean 11 : 25.

Ceux qui meurent en Christ « dorment » dans la tombe mais ils ont encore un brillant avenir. Celui qui compte tous les cheveux de notre tête et nous tient dans la paume de sa main ne nous oubliera pas.

Même si nous mourrons et retournons à la poussière, le souvenir de notre individualité reste clair dans la pensée de Dieu. Au retour de Jésus, il « réveillera » les justes de leur « sommeil », comme il le fit pour Lazare.

« Nous ne voulons pas, frères, que vous soyez dans l’ignorance au sujet de CEUX QUI DORMENT, AFIN QUE VOUS NE VOUS AFFLIGIEZ PAS COMME LES AUTRES QUI N’ONT POINT D’ESPÉRANCE…

Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et LES MORTS EN CHRIST RESSUSCITERONT PREMIÈREMENT.

 

Ensuite, NOUS LES VIVANTS, QUI SERONT RESTÉS, NOUS SERONS TOUS ENSEMBLE ENLEVÉS AVEC EUX sur des nuées à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur.

CONSOLEZ-VOUS DONC LES UNS LES AUTRES PAR CES PAROLES. » -1 Thessaloniciens 4 :13, 16-18.

Au jour de la résurrection, le tunnel de la mort ressemblera à un bref sommeil.

Les morts ne sont pas conscients du temps qui passe. Ceux qui ont accepté Christ comme leur Sauveur sortiront de leur sommeil au son de sa belle voix qui descendra du ciel.

L’espérance de la résurrection a un compagnon : l’espoir d’une demeure céleste où « Dieu essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus. Il n’y aura plus de mort, ni deuil, ni cri, ni douleur » (Apocalypse 21 : 4).

Ceux qui aiment Dieu n’ont point besoin de craindre la mort, car au-delà d’elle se cache l’éternité d’une vie merveilleuse avec Dieu. Jésus tient les clés de la mort (Apocalypse 1 : 18).

Sans Christ, la mort serait une rue à sens unique qui se termine dans l’oubli, mais avec Christ il y a une espérance brillante et radieuse.

-

6. SOMMES-NOUS IMMORTELS MAINTENANT ?

Quand Dieu créa Adam et Eve ils étaient mortels, c’est-à-dire sujets à la mort, mais s’ils étaient restés obéissants à la volonté de Dieu, ils ne seraient jamais morts.

Lorsqu’ils ont refusé l’autorité divine, ils ont tourné le dos au créateur de la vie. La désobéissance les rendit sujets à la mort. Leur péché infecta toute la race humaine, et puisque tous ont péché, nous sommes tous mortels et sujets à la mort (Romains 5 : 12).

La Bible ne donne aucun indice que l’âme humaine peut exister comme une entité consciente après la mort, sauf apparemment dans la parabole du riche et du pauvre Lazare. En fait, dans cette parabole, Jésus utilise cette croyance populaire pour en démontrer son non-sens.

La Bible n’a jamais décrit l’âme comme étant immortelle en ce moment, c’est-à-dire non sujette à la mort. Les mots hébreux et grecs pour « âme », « esprit » et « souffle » se retrouvent 1 700 fois dans la Bible. Mais pas une fois elle ne fait allusion à l’âme humaine, l’esprit ou le souffle comme étant immortels. En ce moment, seul Dieu possède l’immortalité.

« Dieu… SEUL EST IMMORTEL. » - 1 Timothée 6 : 15, 16.

La Bible montre clairement que dans cette vie tous sont mortels, c’est-à-dire sujets à la mort, mais au retour de Jésus, notre nature connaîtra un changement radical.

« Voici, je vous dis un mystère : NOUS NE MOURRONS PAS TOUS, mais TOUS NOUS SERONS CHANGÉS en un instant, en un clin d’œil À LA DERNIÈRE TROMPETTE.

La trompette sonnera, ET LES MORTS RESSUSCITERONT incorruptibles, ET NOUS, NOUS SERONS CHANGÉS.

Car il faut que ce corps corruptible revête l’incorruptibilité, et que CE CORPS MORTEL REVÊTE L’IMMORTALITÉ. » -1 Corinthiens 15 : 51-53.

En tant qu’êtres humains, nous ne sommes pas immortels à présent. Mais en tant que chrétiens, nous avons l’assurance que nous deviendrons immortels quand Jésus reviendra une seconde fois.

La certitude de la promesse d’immortalité fut démontrée quand Jésus ouvrit sa tombe et : « A DÉTRUIT LA MORT et A MIS EN ÉVIDENCE LA VIE ET L’IMMORTALITÉ par l’Évangile. » -2 Timothée 1 : 10.

La perspective de Dieu concernant la destinée humaine est claire : la mort éternelle pour ceux qui rejettent Christ et s’attachent à leurs péchés, ou la vie éternelle comme un don quand Jésus viendra chercher ceux qui l’ont accepté comme Seigneur et Sauveur.

-

7. FAIRE FACE À LA MORT D’UN ÊTRE CHER

Les craintes qui nous assaillent devant la mort deviennent très troublantes quand un être cher meurt. La solitude et le sentiment de perte peuvent être accablants. La seule solution à l’angoisse causée par la perte d’un être cher est le réconfort que seul Christ peut donner.

Souvenez-vous que votre bien-aimé « dort » et que vos bien-aimés qui dorment en Jésus se lèveront dans « la résurrection de la vie » au retour de Jésus.

 

 

Dieu a en vue des réunions merveilleuses. Des enfants seront remis à des parents en extase. Maris et femmes s’embrasseront éperdument. Les séparations cruelles de la vie cesseront. « La mort a été engloutie dans la victoire » (1 Corinthiens 15 : 54).

Certains sentent la séparation d’avec un être cher de façon si atroce qu’ils essaient d’entrer en contact avec leurs bien-aimés qui sont morts par eux-même, par l’entremise d’un médium spirite ou d’un agent du nouvel-âge. Mais la Bible nous prévient de ne pas chercher à soulager la douleur de cette façon:

« Si on vous dit : Consultez ceux qui évoquent les morts et ceux qui prédisent l’avenir… répondez : Un peuple ne consulterait-il pas son Dieu ? S’adresserait-il aux morts en faveur des vivants ? »  - Ésaïe 8 : 19.

Pourquoi ? La Bible montre clairement que les morts ne sont pas conscients de rien. Si dieu interdit cette pratique, c’est parce que les soi-disant morts qui parlent sont en fait des démons cherchant notre perte!

La vraie solution à l’angoisse causée par la séparation d’avec un être cher est le réconfort que seul Christ peut donner. Passer du temps à communiquer avec Christ est la façon la plus saine de passer par le processus de deuil.

Souvenez-vous toujours que le prochain son qui frappera l’oreille de ceux qui « dorment » en Christ proviendra de la seconde venue de Jésus pour ressusciter les morts.

-

8. AFFRONTER COURAGEUSEMENT LA MORT

La mort nous ravit presque tout. Mais la seule chose qu’elle ne peut nous enlever est la réalité d’une résurrection par Jésus Christ.

La mort ne règnera pas toujours en ce monde. Le diable, les méchants et la mort vont périr dans  » l’étang de feu  » qui est  » la seconde mort  » (Apocalypse 20 :14).

Voici quatre suggestions simples pour affronter la mort sans crainte.

(1) Menez une vie de confiance totale en Christ, et vous serez prêt à affronter la mort à n’importe quel moment.

(2) Par la force du Saint-Esprit, soyez obéissant aux commandements du Christ, et vous serez prêt pour une deuxième vie dans laquelle vous ne mourrez plus jamais.

(3) Pensez à la mort comme étant un très bref sommeil dans un état totalement inconscient. Malgré le temps passé dans la tombe, notre impression sera de s’être tout juste endormit, lorsque la voix de Jésus viendra nous réveiller.

(4) Ce qui doit grandir en nous, c’est la foi que Jésus nous donne d’une maison au ciel avec lui pour toute l’éternité.

La vérité de la Bible nous aide à ne pas craindre la mort parce qu’elle révèle Jésus, celui que la mort-même ne put retenir. Quand Jésus vient habiter en nous, il inonde nos cœurs de paix :

« Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix. Je ne vous la donne pas comme le monde la donne. Que votre cœur ne se trouble point, et ne s’alarme point. » - Jean 14 : 27.

Jésus nous aide à surmonter l’épreuve de la perte d’un être cher. Christ marcha dans la « vallée de l’ombre de la mort. » Il connaît bien les nuits sombres que nous endurons.

Si nous lui demandonsil nous envoie une puissance qui dépose un « baume » dans notre cœur. Cette puissance est le Saint-Esprit.

L’effet est surnaturel ; le soulagement est réel et indescriptible. Jésus ne fait pas que vivre la souffrance à nos coté, il la soulage réellement.

 « …PAR SA MORT, il anéantit celui qui a la puissance de la mort, c’est-à-dire le diable, et QU’IL DÉLIVRÂT TOUS CEUX QUI, PAR CRAINTE DE LA MORT ÉTAIENT TOUTE LEUR VIE RETENUS DANS LA SERVITUDE. » - Hébreux 2 : 14, 15.

A cause d’un accident suivi d’une erreur médicale, Rémi venait de perdre Jacky son seul frère âgé de 20 ans. Lorsque le matin de l’enterrement, en marchant sur la route qui menait à la maison familiale, Rémi analysait la douleur de son cœur, celle-ci devint pesante et destructrice.

Il fit alors appel à Jésus : « Seigneur, viens dans mon cœur maintenant, enlève-moi cette angoisse morbide qui m’envahit, aide moi à surmonter l’insurmontable ! »

Aussitôt dit, quelque chose d’irrationnel arriva : « je ressentis, dit-il, dans mon corps une force non humaine et étrangement agréable. Malgré la douleur vive causée par la mort, c’était comme une sorte de baume merveilleux qui entourait cette douleur et lui enlevait son aspect destructeur ; j’étais bien ; j’expérimentais Jésus souffrant avec moi et me consolant par la puissance du Saint-Esprit.

Ensuite, lors de la cérémonie, alors que le Prêtre angoissé ne pouvait parler devant une assemblée visiblement irritée contre un Dieu qui permettait de telles choses, le Saint-Esprit me poussa à prendre la parole et à témoigner de la grâce de Dieu. La puissance qui m’avait envahie était en train d’étendre sur toute l’assemblée une paix sans pareille. Le Prête visiblement soulagé, put commencer. »

Les récits témoignant des N. D. E (expérience de mort clinique).

Ils ne contredisent pas les vérités énoncées dans cette étude. Elles sont pourtant vécues comme un voyage hors du corps lorsque celui-ci fut cliniquement mort. Mais c'est méconnaitre le monde des puissances de l'invisible.

En réalité, il s’agit d’une vision. Personne ne peut affirmer que ceux qui ne reviennent pas d’une mort clinique vivent cette expérience.

- La vision peut paraitre longue alors qu’elle a duré en fait moins d’une seconde dans le dernier laps de vie. Un témoignage similaire est celui que rapportent certaines personnes lors d’accidents de la route. En plein choc, en moins d’une seconde, ils reçoivent la vision du long film de leur vie.

- Une vision peut donner l’impression forte de voir en vrai un événement présent, alors qu’en réalité il s’agit d’une scène passée ou à venir envoyée à notre cerveau.

Lorsque par exemple Dieu donne une vision à une personne, l’impression forte de voyager hors de soi, d’être emporté dans un autre monde est possible, mais il ne faut pas confondre vision et réalité. Le but de la vision est de passer un message dans un environnement adapté à notre compréhension.

Les gens revenus à la vie pensent réellement avoir vu des scènes en dehors de leur corps alors qu’ils étaient en réalité en vision comme le serait un prophète,  ceci à un moment précis ou leur corps était encore en vie ou revenu à la vie.

Une vision peut venir de Dieu, néanmoins toute vision n’a pas forcément Dieu comme auteur, loin de là! Il faut donc éviter toute interprétation hâtive et se fier aux enseignements de la Bible puisque Dieu en est l’auteur, celui qui l’a inspiré.

Nous trouvons en Christ l’espérance d’une vie éternelle. Il est  "la résurrection et la vie" (Jean 11 : 25), et il fait cette promesse : « Car je vis et vous vivrez aussi » (Jean 14 : 19).

 

 

Christ est notre seul espoir de vie après la mort, et quand il reviendra, il nous donnera l’immortalité.

-Avez-vous encore les souffrances d’un deuil mal accepté ?

Si vous n’avez pas encore choisi Jésus comme Seigneur et Sauveur, voulez-vous le faire maintenant ?

Lui seul peut partager votre douleur, y appliquer le baume du Saint-Esprit et vous libérer de l’angoisse de la mort.  Pourquoi alors, ne pas choisir la voie du bonheur!

 

 En  vidéos sur la chaine canadienne « Il est écrit »:

 

Qu’y a-t-il après la mort? 1ere partie

 

Qu’y a-t-il après la mort? 2e partie

 

Peut-on communiquer avec les morts?

19eme ÉTAPE :

 

 

 

 

 Y-A T’IL UNE JUSTICE ?

 

 

-

Ceux qui ont le pouvoir et l’argent manipulent les masses. L’argent public est régulièrement détourné. Des vies sont sacrifiées pour des causes politiques. La maladie et la mort frappent au dépourvu. La guerre est la démonstration parfaite de l’égoïsme humain et de la bêtise. L’injustice devient banalité et sa médiatisation n’est pas un remède.

D’innombrables tragédies s’abattent sur notre monde et il nous tarde de trouver une réponse à tout cela. Où est Dieu dans un monde de souffrance et de mort injustes ? Le psalmiste nous assure pourtant que « la terre est pleine de la bonté de l’Éternel » (Psaume 33 : 5).

 

 

S’il en est ainsi, pourquoi Dieu ne met pas fin à la souffrance et aux tragédies ?

Le chapitre 20 de l’Apocalypse nous indique quand et comment Dieu mettra fin au péché et à la souffrance, et comment il sera fait justice de la méchanceté des hommes et des anges déchus.

-

1. LES MILLE ANS DÉVOILÉS

 

Apocalypse 20 parle d’une période de mille ans qui succédera au retour de Jésus. Les événements entourant cette période constituent le dernier épisode du conflit entre Christ et Satan qui commença quand le péché fit son entrée dans le monde.

Ce conflit débuta au ciel quand Lucifer, jaloux de Jésus, fit une guerre contre les anges non déchus. Il fut chassé et s’installa dans notre monde. La tragédie se poursuivit sur la terre dans le Jardin d’Éden, et à travers les âges jusqu’à ce qu’elle atteigne son point culminant quand le diable porta les humains à crucifier Christ. (Vous pouvez revoir cette triste histoire dans l’étape 3.)

Cette tragédie atteindra son dernier acte quand notre monde de péché sera purifié et placé sous le contrôle du Christ. Le livre de l’Apocalypse, chapitre 20, nous montre que la période de mille ans est séparée par deux résurrections.

Qui Dieu ressuscite-t-il des morts lors de la première résurrection qui a lieu au début des mille ans ?

« Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection ! La seconde mort n’a point de pouvoir sur eux; mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et ils règneront avec lui pendant mille ans. » - Apocalypse 20 : 6. (À moins d’avis contraire, tous les versets sont tirés de la Version Louis Second.)

Les « heureux et saints », ceux qui ont accepté Jésus comme leur Sauveur, se lèvent à la « première résurrection. » Si les justifiés doivent « régner avec Christ » durant les mille ans, il faudra qu’ils ressuscitent au début des mille ans.

Qui sont ceux qui ressusciteront lors de la seconde résurrection à la fin de la période de mille ans ?

« Les autres morts ne revinrent point à la vie jusqu’à ce que les mille ans fussent accomplis. » - Apocalypse 20 : 5.

Les « autres morts » ne peuvent désigner que ceux qui ont endurci leur cœur ici-bas, parce que les justifiés, les « heureux et saints, » sont ressuscités au début des mille ans. Alors la période des mille ans est marquée par deux résurrections : celle des justifiés au début et celle des « méchants » à la fin. « Méchants » est la traduction souvent utilisée à la place du mot « impie ». L’impie est celui qui refuse l’autorité de dieu, même s’il se donne l’apparence d’une bonne personne. 

-

2. RESSUSCITÉS AU RETOUR DU CHRIST

La première résurrection, celle des justifiés, a lieu lors de la seconde venue de Jésus.

 

 

« Car le Seigneur lui-même, au son de la trompette de Dieu descendra du ciel et LES MORTS EN CHRIST RESSUSCITERONT PREMIÈREMENT. Ensuite, NOUS LES VIVANTS, qui seront restés, NOUS SERONS TOUS ENSEMBLE ENLEVÉS AVEC EUX sur des nuées, à la RENCONTRE DU SEIGNEUR DANS LES AIRS, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. » - 1 Thessaloniciens 4 : 16, 17.

Lorsque Jésus reviendra sur cette terre, il ressuscitera « les morts en Christ » et les prendra, ainsi que les justifiés vivants, avec lui au ciel. Puisque les méchants s’accrochent encore au péché, ils ne pourront se tenir en présence de Dieu; ils seront détruits au retour du Christ (Luc 17 : 26-30). (Pour en savoir plus, vous pouvez revoir les événements entourant la seconde venue du Christ dans l’étape 8.)

-

3. SATAN ENCHAÎNÉ À LA TERRE PENDANT MILLE ANS 

Au début des mille ans, les justifiés seront tous rentrés au ciel et les méchants seront morts. Que se passera-t-il sur la terre durant cette période ?

« Puis je vis descendre du ciel un ange qui avait la clef de l’abîme et une grande chaîne dans sa main. Il saisit le dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan et il le lia pour mille ans. Il le jeta dans l’abîme, ferma et scella l’entrée au-dessus de lui, afin qu’il ne séduisit plus les nations jusqu’à ce que les mille ans fussent accomplis. » - Apocalypse 20 : 1-3. 

Satan est lié au retour de Jésus et restera enchaîné pendant les mille ans. Où Satan sera-t-il emprisonné ? Dans « l’abîme », un mot grec qui signifie « très profond » ou même « profondeur illimitée ». Dans la version grecque de l’Ancien Testament, Genèse 1 : 2 utilise le mot « abîme » pour décrire la terre dans son état chaotique, avant que ne commencent les jours de la création. Ainsi, notre terre est l’abîme où Dieu emprisonnera Satan.

Les Écritures décrivent Satan comme attaché par une grande chaîne.
S’agit-il d’une chaîne au sens littéral? Non. Il s’agit d’une chaîne symbolique, une chaîne de circonstances. Satan aimerait éperdument continuer à tromper les humains pendant les mille ans, mais il ne peut s’approcher d’aucun homme justifié parce qu’ils sont tous au ciel; il ne peut tenter aucun méchant car ils sont tous morts, endormis dans la poussière de la terre. Incapable de séduire ou de tenter personne, il habite un monde vide, contraint à réfléchir à tout le mal et aux tragédies qu’il a causées ici-bas. 

-

4. LES JUSTES JUGENT LES MÉCHANTS 

La période des mille ans est aussi un temps de jugement. Rappelez-vous que le jugement comprend quatre phases :

1. Le jugement investigatif, celui des justifiés avant le retour de Jésus.

2. La récompense des justifiés à la seconde venue du Christ.

3. Le jugement des méchants pendant les mille ans.

4. La peine en conséquence de Satan et des méchants à la fin de cette période. Nous avons déjà affirmé que les justifiés morts qui ont été ressuscités, ainsi que les justifiés vivants sont enlevés au ciel au retour de Jésus. Ils y demeurent pendant les mille ans. Que feront-ils alors ?

« Ne savez-vous pas que LES SAINTS (Les sauvés) JUGERONT LE MONDE ?… Ne savez-vous pas que nous JUGERONS LES ANGES ? » - 1 Corinthiens 6 : 2, 3.

« JE VIS DES TRÔNES, ET À CEUX QUI S’Y ASSIRENT FUT DONNÉ LE POUVOIR DE JUGER… ILS REVINRENT À LA VIE ET ILS RÉGNÈRENT AVEC CHRIST PENDANT MILLE ANS. «  - Apocalypse 20 : 4.

Pendant les mille ans, les justifiés vont revoir les cas des méchants et celui des anges déchus, y compris celui de Satan, leur chef. Qu’il est bienséant pour les martyrs, les vainqueurs, et tous ceux qui ont souffert dans le combat de la foi, d’examiner et de comprendre comment Dieu juge les méchants.

Dans sa miséricorde, Dieu donne aux rachetés le privilège d’examiner son comportement face aux pécheurs. Il se peut que nous ayons là-dessus beaucoup de questions comme : « Pourquoi Mme Untel n’y est pas? Elle avait l’air d’une si bonne personne. »

Quand nous ouvrirons les registres célestes pour juger les morts  selon leurs œuvres, d’après ce qui est écrit dans les livres » (verset 12 d’apocalypse 20), nous comprendrons que dans tous ses rapports avec les humains, Dieu a été juste et équitable avec tous. Nous verrons comment le Saint-Esprit offrit aux gens des occasions répétées de se soumettre à Dieu, et la justice de chaque sentence sautera aux yeux.

-

5. SATAN LIBÉRÉ À LA FIN DES MILLE ANS

La Bible déclare qu’à la fin des mille ans:

« Je vis descendre du ciel d’auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s’est parée pour son époux. » - Apocalypse 20 : 2. 

Cette belle ville a été notre demeure pendant mille ans; maintenant cette « cité sainte », habitée par Christ et tous les rachetés, descend du ciel sur la terre. Que fait Satan à la fin des mille ans ?

« Quand les mille ans seront accomplis, Satan sera relâché de sa prison, et il sortira pour séduire les nations qui sont aux quatre coins de la terre… afin de les rassembler pour la guerre; leur nombre est comme le sable de la mer. Et ils montèrent sur la surface de la terre, et ils investirent le camp des saints et la ville bien-aimée. » Apocalypse 20 : 7-9.

Les méchants sont ressuscités lors de la deuxième résurrection à la fin des 1 000 ans (verset 5). Quand les justes descendront sur la terre dans la Sainte Cité et quand les méchants seront ressuscités, Satan sera « libéré pour un peu de temps » (verset 3).

Une fois de plus, il veut diriger les méchants et il cible les justifiés. Ne voulant pas perdre de temps, il s’empresse d’organiser les méchants comme une grande armée. Satan leur ordonne d’envahir la cité. Alors que les méchants s’apprêtent à assiéger la Nouvelle Jérusalem (verset 9), ils commencent à comprendre comment c’est dur d’être perdu, perdu à jamais.

-

6. LA SCÈNE DU JUGEMENT FINAL

Là, pour la première fois, toute la race humaine se rencontre face-à-face. Jésus dirige les rachetés de Dieu qui sont à l’intérieur de la ville. Satan est à la tête de la multitude des méchants qui sont à l’extérieur. À ce moment précis, Dieu exécute la dernière scène du jugement :

« Puis je vis un grand trône blanc, et celui qui était assis dessus. Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône, et les morts furent jugés selon leurs œuvres. » - Apocalypse 20 : 11, 12.

Alors que les méchants se tiennent devant le trône de justice, toute leur vie passe devant eux. Jésus, le juste Juge, ouvre solennellement les registres du ciel et leur montre toutes les scènes de ses rapports avec les hommes, les femmes et les anges déchus.

L’univers entier suit attentivement la scène. Debout devant le trône de Dieu, Jésus fait connaître à chacun les moindres détails de son œuvre de rédemption. Il montre qu’il était venu chercher et sauver ceux qui étaient perdus.

Il vint dans notre monde sous une forme humaine, mena une vie sans péché parmi les luttes et les tentations, consentit au sacrifice suprême sur la croix, et officia comme notre Grand Prêtre dans les cieux.

Finalement, quand Christ avance et prononce une sentence sur ceux qui refusaient d’accepter sa grâce, tous les êtres de l’univers reconnaîtront la justice et la nécessité de cet acte final du jugement divin.

« Nous comparaîtrons tous devant le tribunal de Dieu. Car il est écrit : Je suis vivant, dit le Seigneur, tout genou fléchira devant moi, et toute langue donnera gloire à Dieu. » - Romains 14 : 10-11.

« Jésus-Christ… se rendit obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix. Au nom de Jésus tout genou devra fléchir dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et toute langue devra confesser que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père. » - Philippiens 2 : 5-11.

Depuis l’entrée du péché, le diable n’a pas cessé de calomnier le caractère de Dieu en l’accusant d’être injuste. Mais maintenant on trouve la réponse à toutes les questions et une solution à toutes les perplexités.

 

 

Désormais chaque être de l’univers reconnaît que Jésus, l’Agneau de Dieu, est digne de notre amour et de notre adoration. Tout le plan et le dessein de Dieu sont entièrement révélés et Dieu apparaît aux yeux de l’univers comme parfaitement juste dans tous ses actes.

Les rachetés, les anges déchus, et même Satan, confesseront que les voies de Satan étaient mauvaises et que les plans de Dieu sont justes et véritables. Tous voient que le mal et l’égoïsme n’ont fait que conduire au malheur et au mécontentement et qu’il ne sert à rien de les poursuivre.

-

7. LE PÉCHÉ TOUCHE À SA FIN

Même si Satan et toute l’armée des méchants admettent que les voies de Dieu sont justes, leur cœur n’est pas transformé et leur caractère reste mauvais. Et après que le jugement soit prononcé, les méchants :

« …montèrent sur la surface de la terre, et ils investirent le camp des saints et la ville bien-aimée. Mais un feu descendit du ciel, et les dévora. Et le diable, qui les séduisait, fut jeté dans l’étang de feu et de soufre…

La mort et le séjour des morts furent jetés dans l’étang de feu. C’est la seconde mort, l’étang de feu. Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l’étang de feu. » - Apocalypse 20 : 9-15.

Lors du dernier jugement, les feux du Dieu éternel détruiront le péché et ceux qui s’y étaient accrochés. Satan et les perdus périrent dans cette « seconde mort, » qui est une mort éternelle dont nul ne sortira.

 

 

À cause de leur rébellion, les méchants ne sont pas qualifiés pour le vrai bonheur, et ils seront détruits avec le diable et ses anges. Le feu céleste nettoie la terre complètement des ravages du péché.

Enfin, Dieu a un univers sain, et il ne sera plus jamais souillé par le mal. La lutte épique entre le bien et le mal, entre Christ et Satan est enfin terminée, et Christ règne. Le rideau tombe sur l’ancienne tragédie, et se lève sur la gloire d’un nouveau monde aux possibilités illimitées.

-

8. LA TERRE CHANGÉE ET RENOUVELÉE

Après avoir nettoyée, purifiée notre terre, Dieu créera un nouveau monde.

 

 

« Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre ; car le premier ciel et la première terre avaient disparu… Et je vis descendre du ciel, d’auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem. Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes! Il habitera avec eux. Et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux. Il essuiera toute larme de leurs yeux et la mort ne sera plus. Il n’y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu. Voici je fais toutes choses nouvelles. » - Apocalypse 21 : 1-5.

 

 

Restaurée dans sa beauté originale, la terre devient la demeure des rachetés pour les âges sans fin. Libérés de l’égoïsme, de la maladie et de la souffrance, nous avons tout un univers à explorer, de merveilleuses relations à cultiver, et une éternité pour nous asseoir aux pieds de Jésus pour écouter, apprendre et aimer. (Pour une description de ce nouveau monde, relisez l’étape 9).

Où comptez-vous être ce jour-là ? Avez-vous décidé dêtre avec Christ à l’intérieur de la ‘‘ville sainte’’ et d’être sauvé pour toujours ? Serez-vous, au contraire, à l’extérieur de la ville sans Christ et perdu à jamais ?

Si vous avez placé votre vie entre les mains de Jésus, vous ne connaîtrez pas les horreurs inénarrables de ceux qui seront à l’extérieur de la ville et réaliseront qu’ils sont à jamais perdus.

Qu’importent les joies ou les peines de la vie, si vous placez votre vie entre les mains de Jésus maintenant, vous pourrez être admis à l’intérieur de la ville avec Christ et les rachetés.

 

 

Si vous ne l’avez pas encore fait, donnez votre cœur à Jésus maintenant et il vous comblera de son amour et de son pardon. 

C’est votre chance! 

C’est votre jour de salut!

-

 

Voir le tableau résumé ci-dessous. Pour mieux comprendre, recherchez chacun des versets cités dans une bible.

 

-

Le millénium

 

FIN DE CE MONDE


1ière RÉSURRECTION

JUGEMENT AU CIEL


2e RÉSURRECTION

NOUVELLE TERRE

AVANT

Il y aura de grands prodiges séducteurs.
Apocalypse 13 : 13-14 et 16 : 14-17

Jugement investigatif ou instruction.
Malachie 3 : 5
Jean 5 : 24, 29
Apocalypse 14 : 7 ; 11 : 18
Daniel 8 : 14 (explication : Étape 26)

Les élus purifiés par le sang de Jésus.
Jérémie 50 : 20
Éphésiens 5 : 27
Hébreux 10 : 15-18
2 Pierre 3 : 4-14

Les 7 dernières plaies sur les impies.
Apocalypse 15 : 1 et 16 : 18-21

Persécutions des élus de Dieu.
Matthieu 24 : 21-31
Daniel 12 : 1
Luc 21 : 16-17

Le retour de Jésus.
Jean 14 : 1-3
1 Thessaloniciens 5 : 1-6
Matthieu 24 : 30

La résurrection des élus.
Apocalypse 20 : 6
1 Thessaloniciens 4 : 13-17
1 Corinthiens 15 : 42, 43
Jean 14 : 1-3
Daniel12 : 2

Transformation des élus.
1 Corinthiens 15 : 51-53
Philippiens 3 : 20-21

Élévation dans les cieux vers Jésus. Matthieu 24 : 31
1 Thessaloniciens 4 : 17
Jean 14 : 1-3

Première mort des impies.
2 Thessaloniciens 1 : 7-10, 2 : 3-11
Jérémie 25 : 33
Sophonie 1 : 2-3
Esaïe 11 : 4, 13 : 9

 

PENDANT

La terre sera laissée déserte.
Jérémie 4 : 23-27
Esaïe 24 :19-20

Jérémie 4 : 23-26

 

Satan sera « lié » sur la terre.
Apocalypse 20 : 1-3

Esaïe 14 : 12-15 et 24 : 21, 22

 

Les élus seront aux ciel.

Apocalypse 15 : 2-3

 

Jugement délibératoire :

les élus jugent.

Apocalypse 20 : 4-6

1 Corinthiens 6 : 2-3
Matthieu 19 : 28

Apocalypse 20 : 11 – Dieu est blanchi, rendu juste aux yeux de l’univers. (En effet, c’est la seule fois ou le mot « trône » est associé à « blanc » dans la Bible.)

Éphésiens 3 : 10

 

Règne éternel de Jésus.

Daniel 7 : 14

Apocalypse 21 : 1, 3, 4
Apocalypse 22 : 1-5

APRÈS

Retour sur terre avec Jésus.
Apocalypse 21 : 2-10

Résurrection des impies.
Jean 5 : 28-29
Apocalypse 20 : 5

Satan est relâché.
Apocalypse 20 : 3,7

Attaque de Satan et des impies.
Apocalypse 20 : 8-9

Jugement exécutif.
Hébreux 9 : 27
2 Pierre :2 : 4
Apocalypse 20 : 13-15
Apocalypse 21 : 8
Ézéchiel 28 : 16-19 (contre Satan)
Apocalypse 20 : 9-10*
2 Pierre 2 : 6
Malachie 4 : 1-3
Esaïe 41 : 11-12

Restauration de la terre.
2 Pierre 3 : 10-13
Apocalypse 21 : 1-5
Esaïe 65 : 16-25

* la destruction des méchants, anges et humains aura lieu sur la terre. L’expression « jour et nuit, aux siècles des siècles » n’indique pas une longue période de tourments nommé communément « Enfer », car la terre doit être libérée et assainie pour que le peuple de Dieu y fasse sa demeure. Le mot « siècle » est une traduction du mot « ère » qui signifie « période » et non pas « éternellement ». Pendant cette période, le peuple des saints est en attente dans la « Jérusalem céleste ». l’étang de feu, au verset 14 du chapitre 20 et 8 du chapitre 21, est la seconde mort. Ce qui signifie que la purification de la terre par le « feu » est le même événement que la destruction des méchants dans « l’étang de feu ». Ce temps de  châtiment paraitra long aux yeux des réprouvés. Mais leur destruction laissera place à une nouvelle terre purifiée ou habiteront les élus.

 

Test de connaissance – Section 5

 

Test de connaissance – Section 5

 

 

Ce lien vous dirige vers le site premier "decouvertedubonheur.com"

Le test vous permettra de recevoir en prime des récits de témoignages.

Chacune des 7 sections se termine par un test et des témoignages en prime.

Alors, n'hésitez pas !

 

**************************************************************

Liens:

HAUT DE PAGE

ou

PAGE SUIVANTE